Identification

Festival du livre « D’une mer à l’autre », de Collioure

Ecrit par Marc Ossorguine 01.09.14 dans La Une CED, Les Dossiers, Documents

Festival du livre « D’une mer à l’autre », de Collioure

 

Que l’on considère le festival du livre de Collioure comme la dernière manifestation littéraire de l’été ou la première de la rentrée, peu importe au fond, la vraie originalité de ce festival c’est qu’il est à la fois marin, catalan et littéraire.

Catalan, car nous sommes en terre catalane, et il y aura des invités venus de Barcelone. Marin et littéraire car ouvert sur la grande bleue et au-delà et attentif à l’avenir du livre et de l’édition. Cet enracinement et cette ouverture sont deux des fils conducteurs de ce festival qui fait peau neuve, avec une nouvelle équipe et un nouveau calendrier.

Au programme de ce nouveau cru, soigneusement élaboré, le centenaire d’un enfant d’adoption du pays, l’écrivain Patrick O’Brian qui adopta Collioure dès 1949 et qui y repose aujourd’hui avec son épouse. Si ses premiers romans et nouvelles publiés l’ont été dès les années 30, sous son « vrai » nom, Patrick Russ (romans maritimes, mais aussi de voyage ou d’espionnage), c’est sur les bords de la grande bleue avec un pseudonyme irlandais qu’il écrivit les aventures maritimes et napoléoniennes du Capitaine Jack Aubrey et de son médecin de bord, Stephen Maturin.

30 années d’écriture et d’aventures maritimes et 20 romans achevés depuis Master and Commander(1969) jusqu’à Blue at the Mizzen (1999). Un cycle dont le 21° opus est resté inachevé et qui connut aussi la reconnaissance du grand écran en 2003 avec le film de Peter Weir, Master and Commander : The Far Side of the World (Master and Commander : De l’autre côté du monde). Projections et conférences nous feront mieux connaître l’œuvre de cet écrivain hors pair.

Une grande plume catalane, même si elle s’exprime en castillan, sera aussi de la fête avec Victor del Arbol. Cet ancien séminariste et ancien policier, maître du polar littéraire, nous est aujourd’hui connu avec La tristesse du samouraï (La tristeza del samourai) et La maison des chagrins (Respirar por la herida), tous deux publiés chez Actes Sud, dans lesquels s’imposent la puissance et la noirceur des personnages comme leur humanité et l’élégance du style. Nous pourrons bientôt découvrir son dernier roman Un Millón de gotas, un vrai coup-de-tabac littéraire en Espagne. Un roman qui navigue entre Tolstoï et le thriller et qui paraîtra en France début 2015. C’est Gildas Girodeau, écrivain, tout aussi catalan mais de langue française et l’un des maîtres d’œuvre du festival, qui vous le fera découvrir dans une rencontre littéraire des plus prometteuses (le samedi 6).

Le noir et les interrogations sur le devenir de la littérature et du livre seront aussi au cœur du festival avec Max Obione, écrivain et éditeur, qui, sans renier le charme et la tradition du papier a résolument embarqué pour l’aventure de l’édition numérique (conférence le samedi 6).

Les libraires du Roussillon seront bien sûr de la partie et nous proposeront de nous pencher sur la place de la mer, de l’histoire et de l’engagement dans le monde du roman. Un périple avec quatre escales/table-ronde mais aussi la possibilité de caboter d’une dédicace à l’autre parmi la quarantaine d’auteurs qu’accueilleront la librairie Torcatis, la llibreria catalana et les Joyeux bouquinistes (qui animera les tables rondes).

Un festival au cours duquel vous pourrez aussi apprendre à faire des nœuds, ou découvrir l’actualité de la navigation de plaisir plus que de plaisance avec un spécialiste et amoureux des voiles latines, Vicente García-Delgado.

Bref, un festival d’une mer à l’autre avec ce qu’il faut pour embellir notre rentrée et nous faire voyager du cœur des hommes aux confins du temps et des mers. Un rendez-vous à ne pas rater.

 

Festival du livre « D’une mer à l’autre »

Collioure (66), du vendredi 5 au dimanche 7 septembre 2014

www.collioure.net/dunemeralautre

 

Marc Ossorguine

 


  • Vu : 1987

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Marc Ossorguine

 

Lire tous les articles de Marc Ossorguine

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature espagnole (et hispanophone, notamment Argentine) et catalane, littératures d'Europe centrale (surtout tchèque et hongroise), Suisse, littératures caraïbéennes, littératures scandinaves et parfois extrême orient (Japon, Corée, Chine) - en général les littératures non-francophone (avec exception pour la Suisse)

Genres et/ou formes : roman, poésie, théâtre, nouvelles, noir et polar... et les inclassables!

Maisons d'édition plus particulièrement suivies : La Contre Allée, Quidam, Métailié, Agone, L'Age d'homme, Zulma, Viviane Hamy - dans l'ensemble, très curieux du travail des "petits" éditeurs

 

Né la même année que la Ve République, et impliqué depuis plus de vingt ans dans le travail social et la formation, j'écris assez régulièrement pour des revues professionnelles mais je n'ai jamais renié mes passions premières, la musique (classique et jazz surtout) et les livres et la langue, les langues. Les livres envahissent ma maison chaque jour un peu plus et le monde entier y est bienvenu, que ce soit sous la forme de romans, de poésies, de théâtre, d'essais, de BD… traduits ou en V.O., en français, en anglais, en espagnol ou en catalan… Mon plaisir depuis quelques temps, est de les partager au travers de blogs et de groupes de lecture.

Blog : filsdelectures.fr