Identification

Entretiens

Insurrections arabes et impensé démocratique (I), Smaïn Laacher

Ecrit par Nadia Agsous , le Vendredi, 26 Avril 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Entretien Nadia Agsous avec Smaïn Laacher

 

Le dernier ouvrage du sociologue et chercheur S. Laacher traite des soulèvements et protestations publiques qui ont eu cours dans plusieurs pays arabes. L’entretien qui suit nous éclaire sur un certain nombre d’aspects que le chercheur a observés au plus près des pratiques des acteurs et des actrices de ces mouvements qui, de son point de vue, ne sont ni des « réveils » ni des « printemps » ni des « révolutions ».

 

Nadia Agsous : De votre point de vue, l’immolation par le feu « est un acte d’accusation porté contre la puissance publique et les puissants eux-mêmes ». Ce geste n’a-t-il pas une signification politique ?

Entretien avec Michaël Camardese - Tirino, le rhinocéros blanc

Ecrit par Valérie Debieux , le Mercredi, 10 Avril 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

Michael Camardese, scientifique de formation et consultant, vient de publier son premier roman jeunesse, aux Editions L’Harmattan. Disponible sous forme papier incluant un CD-Audio, cette histoire raconte la bravoure avec laquelle un bébé rhinocéros a su affronter le monde des hommes au grand point d’eau, lieu fatidique où jadis sa maman a été abattue par ces êtres humains qui font le bruit de l’orage.

Tirino, le rhinocéros blanc est un texte plein de douceur et de poésie, avec pour thèmes, l’apprivoisement des animaux et le danger extérieur qui peut les guetter à tout instant dans la jungle animale, en plein cœur du Lac Victoria, en Afrique.

Le livre est sorti en décembre dernier, et pour Noël, trois associations ont commandé plusieurs centaines d’exemplaires de cet ouvrage, en vue de les offrir à des enfants défavorisés.

Entretien avec Jean-Sébastien Hongre pour "Un père en colère"

, le Lundi, 01 Avril 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

« Et si c’était au tour des parents de se rebeller ?

Un père en colère : la révolte d’un homme dépassé par le comportement de ses enfants. Sa lutte pour reconstruire sa famille et renouer avec sa femme. Son cri pour raviver la tendresse dans le cœur de ses deux adolescents en dérive.

Une fiction à l’intrigue implacable, qui ne triche pas avec la réalité et qui creuse au fond de notre époque pour en extraire la voie de l’espérance ».

Rencontre avec Jean-Sébastien Hongre qui s’est emparé, dans son deuxième roman, de thèmes d’actualité sur lesquels nous lui avons proposé de revenir.

 

Sophie Adriansen : Quel est le point de départ qui vous a donné envie d’écrire « Un père en colère » ?

Entretien avec Smaïn Laacher - Insurrections arabes

Ecrit par Nadia Agsous , le Jeudi, 28 Mars 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

Insurrections arabes. Utopie révolutionnaire et impensé démocratique, Smaïn Laacher, éditions Buchet/Chastel, Collection Les Essais, 324 pages


Dans son ouvrage récemment publié, Insurrections arabes. Utopie révolutionnaire et impensé démocratique, Smaïn Laacher, sociologue et chercheur au CNRS, consacre un chapitre aux femmes (La haine du corps des femmes).

A travers l’entretien qui suit, l’auteur nous éclaire sur le rôle, le statut et la place des femmes dans le monde arabe.

Les deux passeurs - Traduire Mayenburg

Ecrit par Marie du Crest , le Mardi, 26 Mars 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Depuis 2005, Hélène Mauler et René Zahnd traduisent ensemble ou plutôt l’un avec l’autre des pièces du répertoire allemand contemporain. Avec enthousiasme, ils ne traduisent que du théâtre, chez l’Arche Editeur, maison qui propose un riche catalogue germaniste. Ainsi ont-ils travaillé sur des textes d’Horvàth, de Schimmelpfennig ou de Bärfuss. Ils ont aussi en 2012, chez le même éditeur, proposé une nouvelle traduction de la pièce de Brecht : La résistible ascension d’Arturo Ui.

Le 14 mars, deux jours après la première de la création française de Perplexe au théâtre des Ateliers à Lyon, dans une mise en scène de G. Chavassieux, le Goethe Institut de Lyon et son nouveau directeur B. Finger les accueillaient pour échanger sur l’entreprise très particulière que représente la traduction théâtrale.

 

Propos recueillis par Marie Du Crest