Identification

Entretiens

Entretien avec Gérard Chaliand : "La poésie nomade"

Ecrit par Sophie Galabru , le Mardi, 18 Juin 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

La marche têtue suivie de Feu nomade, Gérard Chaliand, Editions de l’Aube, 1996 (poésie)

 

Gérard Chaliand est un aventurier et géostratège français d’origine arménienne. Il est spécialiste de l’étude des conflits armés et des relations internationales et stratégiques. Il s’engage dans les guérillas de décolonisation en tant qu’observateur-participant durant plus de vingt ans, et côtoie les combattants d’une quinzaine de maquis sur quatre continents, Afrique, Asie, Amérique latine, Europe de l’Est et Caucase. Gérard Chaliand est également poète, historien, écrivain, traducteur. C’est l’auteur de la Marche têtue paru en 1959 – suivi de Feu Nomade paru en 1970 – que j’ai voulu rencontrer.

Entretien avec Alain-Jacques Czouz-Tornare - La révolution française pour les nuls

Ecrit par Valérie Debieux , le Samedi, 15 Juin 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Alain-Jacques Czouz-Tornare, comme le relève la brève notice biographique de l’ouvrage, est « un pur produit des écoles de la République, ancien élève des classes préparatoires à Normale Sup et docteur en histoire de la Sorbonne ». Titulaire des Palmes académiques, il a été fait Chevalier des Arts et des Lettres en 1995 pour ses travaux historiques sur la Révolution et il a obtenu, pour sa thèse, le prix d’encouragement 1998 de l’Association suisse d’histoire des sciences militaires. Il a également écrit de nombreux ouvrages et articles au sujet de la Révolution et a participé à de multiples colloques et expositions sur cette période de l’Histoire. Enfin, il est fréquemment consulté par de nombreux médias français et suisses pour en parler.

Alain-Jacques Czouz-Tornare vient de recevoir le Prix de la Fondation Régis de Courten et a tenu une conférence à la Mairie du 1er arrondissement de Paris (4, Place du Louvre), le mercredi 29 mai dernier, sur le thème « 10 août 1792, les Tuileries : l’été tragique des relations franco-suisses ».

Assises internationales du roman à Lyon 2013 - Maylis de Kerangal

Ecrit par Claire Teysserre-Orion , le Samedi, 08 Juin 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

Jeux littéraires aux Assises internationales du roman de Lyon : quand la littérature joue le collectif

 

Maylis de Kerangal est l’auteur en résidence de laclasse.com, l’espace numérique de travail des collèges du Rhône. Au cours de cette année, l’écrivain a travaillé avec 10 classes de collège du département à un cadavre exquis. L’exercice a donné naissance à onze nouvelles. Le 30 mai dernier, dans le cadre des 7èmes Assises internationales du Roman, Maylis de Kerangal retrouvait les élèves pour une lecture de trois de ses nouvelles. Ce fut aussi l’occasion pour les collégiens de faire un retour sur ce jeu littéraire. Concentrés, satisfaits et prêts à en découdre encore avec la littérature, la grande verrière des Subsistances bruissait d’imagination. Retour avec Maylis de Kerangal sur cette expérience collective.

Entretien avec Silvia Härri (Prix George-Nicole 2013) - "Loin de soi"

Ecrit par Valérie Debieux , le Mercredi, 29 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

« Ami de Gustave Roud et de Maurice Chappaz, Georges Nicole (1898-1959) a été poète lui-même. C’est en souvenir de ce critique perspicace et chaleureux que Bertil Galland et Jacques Chessex ont créé en 1969 le Prix Georges-Nicole ».

Ce prix, prestigieux et unique en Suisse romande, lancé notamment par Jacques Chessex, Maurice Chappaz, Nicolas Bouvier et Bertil Galland, aura permis de révéler des écrivains tels que Anne-Lise Grobéty, Elisabeth Horem, Jean-Marc Lovay, Thierry Luterbacher, Sylvaine Marguier, Yves Rosset ou encore Catherine Safonoff. Il est destiné à distinguer, tous les trois ans, un écrivain suisse ou résidant en Suisse, n’ayant jamais été édité pour un ouvrage en prose. Cette année, après avoir étudié et parcouru plus d’une soixantaine de manuscrits, le jury composé de Eric Bulliard, François Debluë, Françoise Fornerod, Bertil Galland, Christophe Gallaz, Jean-Dominique Humbert, Sylviane Roche, Yves Rosset et Marie-Jeanne Urech, a désigné Silvia Härri comme lauréate de cette treizième édition, pour son recueil de nouvelles « Loin de soi ».

J’ai rencontré Silvia Härri à la remise du « Prix Georges-Nicole 2013 », ainsi que sur le stand des Editions Campiche, au Salon du Livre de Genève.

Entretien avec Ollivier Pourriol - ON/OFF

Ecrit par Didier Bazy , le Lundi, 27 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

ON/OFF, Ollivier Pourriol ou l’Impromptu du Canal

 

Didier Bazy : Merci de vous prêter à cet exercice : un dialogue rhizomatique pourrait convenir à votre dernier ouvrage, « comédie », ou OLNI, objet littéraire non identifié. Vous connaissez bien les concepts deleuziens (et/ou guattariens). Dans Mille Plateaux, on trouve ça : « dans un livre, il n’y a rien à comprendre, mais beaucoup à se servir ». L’important n’est pas ce qu’on comprend, mais ce qu’on donne à faire. On/Off apparaît comme une série de lignes de fuite. Pas de chapitre, pas d’arbre, des flux, des coupures, des élans brisés, des fils entrelacés. (Pose ta question !). La voici : peut-on lire votre ouvrage en imaginant Sisyphe-Kafka, le narrateur protagoniste, en haut de sa montagne et devant la porte de la Loi ?