Identification

Entretiens

Assises internationales du roman à Lyon 2013 - Maylis de Kerangal

, le Samedi, 08 Juin 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

Jeux littéraires aux Assises internationales du roman de Lyon : quand la littérature joue le collectif

 

Maylis de Kerangal est l’auteur en résidence de laclasse.com, l’espace numérique de travail des collèges du Rhône. Au cours de cette année, l’écrivain a travaillé avec 10 classes de collège du département à un cadavre exquis. L’exercice a donné naissance à onze nouvelles. Le 30 mai dernier, dans le cadre des 7èmes Assises internationales du Roman, Maylis de Kerangal retrouvait les élèves pour une lecture de trois de ses nouvelles. Ce fut aussi l’occasion pour les collégiens de faire un retour sur ce jeu littéraire. Concentrés, satisfaits et prêts à en découdre encore avec la littérature, la grande verrière des Subsistances bruissait d’imagination. Retour avec Maylis de Kerangal sur cette expérience collective.

Entretien avec Silvia Härri (Prix George-Nicole 2013) - "Loin de soi"

Ecrit par Valérie Debieux , le Mercredi, 29 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

« Ami de Gustave Roud et de Maurice Chappaz, Georges Nicole (1898-1959) a été poète lui-même. C’est en souvenir de ce critique perspicace et chaleureux que Bertil Galland et Jacques Chessex ont créé en 1969 le Prix Georges-Nicole ».

Ce prix, prestigieux et unique en Suisse romande, lancé notamment par Jacques Chessex, Maurice Chappaz, Nicolas Bouvier et Bertil Galland, aura permis de révéler des écrivains tels que Anne-Lise Grobéty, Elisabeth Horem, Jean-Marc Lovay, Thierry Luterbacher, Sylvaine Marguier, Yves Rosset ou encore Catherine Safonoff. Il est destiné à distinguer, tous les trois ans, un écrivain suisse ou résidant en Suisse, n’ayant jamais été édité pour un ouvrage en prose. Cette année, après avoir étudié et parcouru plus d’une soixantaine de manuscrits, le jury composé de Eric Bulliard, François Debluë, Françoise Fornerod, Bertil Galland, Christophe Gallaz, Jean-Dominique Humbert, Sylviane Roche, Yves Rosset et Marie-Jeanne Urech, a désigné Silvia Härri comme lauréate de cette treizième édition, pour son recueil de nouvelles « Loin de soi ».

J’ai rencontré Silvia Härri à la remise du « Prix Georges-Nicole 2013 », ainsi que sur le stand des Editions Campiche, au Salon du Livre de Genève.

Entretien avec Ollivier Pourriol - ON/OFF

Ecrit par Didier Bazy , le Lundi, 27 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

 

ON/OFF, Ollivier Pourriol ou l’Impromptu du Canal

 

Didier Bazy : Merci de vous prêter à cet exercice : un dialogue rhizomatique pourrait convenir à votre dernier ouvrage, « comédie », ou OLNI, objet littéraire non identifié. Vous connaissez bien les concepts deleuziens (et/ou guattariens). Dans Mille Plateaux, on trouve ça : « dans un livre, il n’y a rien à comprendre, mais beaucoup à se servir ». L’important n’est pas ce qu’on comprend, mais ce qu’on donne à faire. On/Off apparaît comme une série de lignes de fuite. Pas de chapitre, pas d’arbre, des flux, des coupures, des élans brisés, des fils entrelacés. (Pose ta question !). La voici : peut-on lire votre ouvrage en imaginant Sisyphe-Kafka, le narrateur protagoniste, en haut de sa montagne et devant la porte de la Loi ?

Le Grand Meaulnes : entretien avec Bernard Capo

Ecrit par Valérie Debieux , le Jeudi, 23 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Henri Alban Fournier dit Alain-Fournier, éconduit du Prix Goncourt en 1913, a écrit l’une des œuvres majeures du XXe siècle, classée à la neuvième place des cent meilleurs livres de son siècle. Bernard Capo a eu l’audace et le courage de présenter son projet à Mme Agathe Rivière Corre, et il a eu raison : le résultat est magnifique.

Le Grand Meaulnes, unique roman d’Alain-Fournier, fête cette année le centenaire de sa publication. Ce roman, véritable lieu de mémoire, a été écrit pendant huit longues années de labeur et il est aujourd’hui le livre le plus vendu sous format de poche.

 

Valérie Debieux : Bernard Capo, vous êtes passionné par l’œuvre d’Alain-Fournier. Quand avez-lu pour la première fois « Le Grand Meaulnes » et quel souvenir conservez-vous de cette première lecture ?

Collection "Les Coquinettes", entretien avec Fabienne Blanchut

Ecrit par Valérie Debieux , le Samedi, 18 Mai 2013. , dans Entretiens, Les Dossiers, La Une CED

 

Après des études d’Histoire à l’Université de Grenoble, Fabienne Blanchut « monte » à Paris où elle entreprend un DEA en Sciences Sociales à Jussieu, puis enchaîne avec un DESS en Audiovisuel et Editions à la Sorbonne. Après un début de carrière au CSA, puis chez M6, et ensuite à TF1, elle commence alors à écrire des concepts d’émissions télévisées. L’écriture devient son mode d’expression favori, et la littérature jeunesse lui tend les bras.

Auteure de livres pour enfants et scénariste auprès des télévisions française et belge, elle publie actuellement une nouvelle collection chez Hachette, Les Coquinettes, avec sa complice de toujours, Camille Dubois. Et de rappeler que Fabienne Blanchut continue à travailler sur Princesse parfaite (plus de vingt volumes chez Fleurus).

Des Coquinettes à l’aquarium vient de paraître, et, à cette occasion, Fabienne Blanchut a accepté de répondre à mes questions.