Daniel Louis-Etxeto

Identification

Daniel Louis-Etxeto

 

Daniel Louis-Etxeto a publié récemment d’encres verdeurs ; ses poèmes y sont accompagnés par des encres d’Etche (éditions des Vanneaux). Dans leur dialogue entre poésie et peinture, les deux amis réalisent également des livres d’artistes (exposition à la galerie Première Ligne, Bordeaux, octobre 2016). En 2016 et 2017, ses poèmes ont été accueillis dans les revues Comme en poésie (n°67), Poésie/Première (66), Décharges (173). Il a participé à des ouvrages collectifs de poésie (Le chant du monde, Rhubarbe, 2015 ; Cantos d’avant le jour, chez les auteurs, 2014). Il écrit aussi des nouvelles (Je vous écris d’une ville invisible, Rhubarbe, 2014). Avant de se consacrer complètement à la poésie, il a été enseignant, puis proviseur et principal, surtout dans des établissements populaires (en collège, en zone d’éducation prioritaire, et en lycée professionnel) où le goût de l’engagement et le sens de la fraternité trouvent leur plein emploi au côté de jeunes et de familles, exilés parfois au sein de leur propre pays.