Identification

D’Images et de bulles (7) : Sherlock Fox 1 Le Chasseur, Du Yu, Jean-David Morva

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas le 21.08.14 dans Chroniques régulières, La Une CED, Les Chroniques

D’Images et de bulles (7) : Sherlock Fox 1 Le Chasseur, Du Yu, Jean-David Morva

 

Sherlock Fox 1 Le Chasseur, Du Yu, Jean-David Morvan, Ed. Glénat, mars 2014, 64 pages, 14,95 €

 

À la croisée entre Blacksad et les récits de Conan Doyle, voici Sherlock Fox, un nouveau héros enquêteur dans un univers animalier des plus inquiétants. Fox est un incorruptible ; il dirige avec poigne et flegme le commissariat dont il est responsable. Pas de docteur Watson à ses côtés, ni d’acolyte sympathique, Sherlock Fox travaille en solo et son véritable nom est Ney Quitsou.

Dans la bourgade en pleine campagne où œuvre Fox, vit une communauté animalière aux mœurs surprenantes et aux principes bien arrêtés : tous les habitants sont devenus végétariens, la sexualité à visée de reproduction a été limitée. Le commissaire règle une première affaire avec détermination et talent, mettant en prison l’un des membres influents de la ville.

Mais tout n’est pas encore réglé lorsqu’un squelette mystérieux est retrouvé en pleine forêt. Le spectre de la zoophagie rejaillirait-il à nouveau en cette ère de civilisation animalière ou plutôt « animaine » ? À quelle espèce inconnue appartiennent les ossements retrouvés ? À force de vouloir déterrer la vérité, Fox va se retrouver en proie aux plus grands dangers et découvrir que ce mystère dépasse amplement ce qu’il attendait.

« La vérité.

Elle est ma seule proie, celle que je traque en permanence.

Elle se terre, elle se niche, s’abîme dans les lieux les plus improbables.

Parfois, elle me laisse à l’arrêt de longs moments. Je reste l’esprit aux abois, examinant mille conjectures…

Jusqu’à ce qu’elle passe dans le sens du vent. Alors elle ne peut plus m’échapper ».

L’ambiance années 20, l’atmosphère assez sombre de ce premier tome, installe la série avec réussite. Le scénario est convaincant, efficace et distille son suspens goutte à goutte. La composition des planches offre variété et changements de rythme. Du Yu s’illustre aussi bien dans les grands plans de paysages que dans les scènes de bas fonds où les voyous animains sont bien croqués. Il nous propose un dessin proche de l’animation, très dynamique et anguleux, parfois quelque peu excessif dans ses effets.

Gageons que les prochains volumes offriront une suite trépidante et assoiront le personnage de Sherlock Fox dans sa personnalité et sa recherche de la vérité.

 

Myriam Bendhif-Syllas

 

Du Yu est un jeune dessinateur chinois, diplômé de l’Académie du film de Pékin. Entre 2006 et 2009, il est lauréat de divers prix de meilleure BD ou meilleure illustration. Il s’est également occupé des story-boards des films Rest on your shoulder et SwitchSherlock Fox est son premier album sur le marché européen.

Jean-David Morvan est scénariste de bande dessinée et spécialiste du Japon. Il a signé de nombreux albums dans des genres très divers : ainsi la saga Sillage, la reprise de Spirou et Fantasio avec Munuera, Mon année avec Taniguchi ou encore ses collaborations avec Marvel.

 

  • Vu: 1353

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.