Identification

Création poétique

Blues for Charlie (Part Four)

Ecrit par Jean-Jacques Marimbert , le Mardi, 28 Août 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

Blues march (1)

 

À Saint-Jean-Cap-Ferrat titiller

le mulet rêvant rascasse rouget

daurade et sar tigré vagues molles

de l’aurore lèchent babines de

richissimes pontons. Soleil mouillé

nous extrayons musettes seau d’appât

boîte asticots grouillants et cannes

sur l’épaule funambules fil de terre

rouge serpente entre buissons et

roches. Forte odeur de melon sac

papier éventré sous un pin centenaire

Chuter (3) - Cartons des Alizés - Lilas

Ecrit par Elisabeth Guerrier , le Vendredi, 03 Août 2012. , dans Création poétique, Ecriture

 

 

 

 

 

Cartons des Alizés

 

Les matières se déplacent, d'un pan du ciel abandonnique à l'autre

Et leur nécessité, leur valeur sont à soupeser, d'un seul geste,

Vite.

Du fond en comble,

La vêture vole et les pages des livres qui me lieront

L'enveloppe qui me précédera sur la route des cannes à sucre et des bananes vertes

Les couleurs de chaleur, les anticiper et les plier dans les boîtes

Sous la coupole spleenétique du ciel (51)

, le Mercredi, 01 Août 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis

 

 

L’œil n’en croit pas ses oreilles lorsqu’il entend le tintement des couleurs, l’arc-en-ciel s’accordant avec le soleil et la pluie.

L’homme ne regarde que la pelure des choses, alors qu’il voit l’amande dans son propre noyau. Il tire des circonstances une image, tout à la fois nette et floutée.

L’œil perçoit l’envers du miroir, où les valeurs se font renverser.

L’homme ne domine que les ombres, dans leur incessante fugacité, comme si…

Et notre perception recouvre une petite collecte.

À l’image de cette boule de neige qui roule de la montagne.

 

*****

Blues for Charlie (Part three)

Ecrit par Jean-Jacques Marimbert , le Mardi, 31 Juillet 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

Softly as in the morning sunrise

 

Né loin de Wall street le deux

mai à trois pas Médina de Rabat.

En quatorze Italie les instruments

pleine mer fuient le chômage musiciens

et pas que les ritals via Nice violon

basse flûte et violoncelle. Casablanca

famille rallie la plage en barque puis

dos d’indigènes malles sur le sable et

noirs étuis statues de Pâques enfants

joyeux font signes le bateau s’éloigne

Chuter (2) - Habermas ?

Ecrit par Elisabeth Guerrier , le Mardi, 24 Juillet 2012. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

 

 

 

 

 

 

 

Habermas ?

 

La vague était prévisible

Raz des marées tirant à pierre fendre de chaque côté du globe

Devant, vers les vues peu précises des conséquences

Derrière, vers ce qui restera dans le plutôt noir des erreurs fortuites