Identification

Création poétique

Sous la coupole spleenétique du ciel (54)

Ecrit par Daniel Leduc , le Mardi, 11 Septembre 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

 

 

 

 

L’homme se rencontrait en des lieux surprenants. Il se croisait au détour d’un problème ; se heurtait en cherchant la solution ; allait jusqu’à se battre sur des principes caducs.

Son champ d’investigation le menait à se planter là, s’abandonnant lui-même, à des rêveries peu solitaires. Il croyait encore à la solidarité des mots.

Alors il s’exprimait, en s’excluant lui-même. Il s’adressait enfin à l’autre : celui qui nous ressemble par toutes ses dissemblances.

Et des éclats de voix

composaient un flambeau.

*****

Blues for Charlie (Part six)

Ecrit par Jean-Jacques Marimbert , le Mardi, 11 Septembre 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

 

 

 

 

Blues in the bottle

 

Autres temps petit bateau Charlie

et moi Villefranche pleine rade

palengrottes à nos pieds enroulées

bout de liège sandwiches bouteille

et ramer tant et plus les bras cuisent

nous rions nous baignons bleu profond

abyssal mille dangers dans le noir

Sous la coupole spleenétique du ciel (53)

Ecrit par Daniel Leduc , le Mercredi, 05 Septembre 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

Les pas hors-champ, en plan américain il avance ; vers la profondeur de champ il avance ; frôlant les limites entre vie des villes, et vie des champs il avance ; dans un travelling sur des rails, circulaires il avance ; comme on tourne autour, d’une question il avance ; une aventure, avance.

Sa jeunesse fait contre-plongée, sur ces nuages : ces merveilleux nuages ; et le sol, donne la note, à toutes les envolées, possibles.

Il ignore quelles focales et quels zooms seront utilisés pour ses futures actions ; quelle amorce lui permettra de prolonger le film. Tourner, c’est sa seule façon d’avancer – voilà tout.

Et la vie, faite de raccords et de chutes, ne se fera qu’en une seule prise, pourtant.

Il avance.

Son objectif : frôler les subjectivités de l’être. Faire de sa vie, ce panoramique du monde.

Il se tourne :

« être jeune, ne serait-ce pas formuler, la danse frétillante des abeilles ? »

Blues for Charlie (Part Five)

, le Mardi, 04 Septembre 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

 

 

Satin Doll

 

Paysage posé égrenant gouttes

de sel clapotis nous accueille

peintres sans chevalets pinceaux

cannes couchées sur un buisson

attente des touches accroupi au

bord de l’eau flottement du temps

engourdi par le réveil forcé. Les algues

vertes pourpres froissent la surface

lent va-et-vient se faufilent crabes

Sous la coupole spleenétique du ciel (52)

Ecrit par Daniel Leduc , le Mercredi, 29 Août 2012. , dans Création poétique, Ecriture, Ecrits suivis, La Une CED

 

Le papier, c’était pour lui cet arbre écorcé sur lequel se frottaient les cerfs et les vents. C’était aussi les chiffons de chanvre ou de coton grâce auxquels il avait accès à ces vieux bouquins, qui trônaient dans sa chambre.

C’était surtout le support de multiples signes, étranges et familiers.

Le vieillard palpait, humait ; sentait le langage dans son corps… Ses yeux, ne lisait plus grand-chose. Mais la compréhension s’instillait. Il y avait une lecture souterraine, comme issue des labyrinthes, des grottes légendaires.

Et depuis qu’il devenait aveugle, la vieille porte de sa chambre couinait. S’ouvrant de plus en plus sur l’extérieur.

Comme si, enfin, tous les vents tous les cerfs, pouvaient entrer…

 

*****