Identification

Création poétique

Ce jour fut-il ...

Ecrit par Patryck Froissart , le Mardi, 06 Mars 2012. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED


Ipagination est un site original, qui propose des écrits d’auteurs divers – souvent inconnus - s’essayant à la poésie, à la micro-nouvelle, au récit. La Cause Littéraire se propose, de temps en temps, de publier un texte issu de ce site « d’auteurs pour les auteurs » comme ils se décrivent eux-mêmes. Ce sera une des formes de notre contribution à l’éclosion de talents nouveaux. Ce sera aussi le coup de pouce de notre magazine à ce site plein de dynamisme.

Nous publions aujourd’hui le premier texte choisi dans Ipagination


La Rédaction


Sonnet de l'An 2012, Michel Host

Ecrit par Michel Host , le Vendredi, 30 Décembre 2011. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED


 

 

 

 

 

Sonnet de l’an 2012


&


Plainte des citoyens sonnés

à ces Messieurs de la Banque

en leur Olympe

Le génocide au Rwanda

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Dimanche, 29 Mai 2011. , dans Création poétique, Ecriture, Chroniques Ecritures Dossiers, La Une CED

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je pense tout le temps à ce garçon

La Chanson des fous

Ecrit par Zoe Tisset , le Jeudi, 24 Mars 2011. , dans Création poétique, Ecriture, Chroniques Ecritures Dossiers, La Une CED

Je voudrais faire entendre la voix de celui qui s’est perdu.

Je voudrais qu’elle scintille dans la nuit et dans le jour. Qu’elle dise ce que personne n’a voulu écouté.

Cette voix est le fil d’une vie échouée aux portes de la raison. Je n’ai pu franchir le seuil pour aller la rejoindre, elle n’a pu non plus faire raisonner son chant à mes oreilles.

Je suis restée seule dans les méandres des gens qui savent et qui raisonnent.

Ma propre voix s’est perdue alors en moi, elle est devenue un point incandescent qui le matin me réveille comme une braise mortifère.

Aujourd’hui, je veux reprendre cette voix et la faire grandir, épaissir de toutes les voix de ceux qui sont ailleurs, là-bas.

Qui sont-ils ? Sinon des gens du voyage. Ils sont partis loin, très loin. Leur contrée n’appartient à personne, elle est inaccessible et majestueuse mais combien dangereuse.