Identification

Comprendre Sade, Marie-Paule Farina

Ecrit par Emmanuelle Caminade 27.09.12 dans La Une Livres, Recensions, Les Livres, Essais

Comprendre SADE, Marie-Paule Farina, Yves Rouvière, Collection Essai Graphique, Max Milo éditions, mai 2012, 126 p. , 9,90 €

Ecrivain(s): Marie-Paule Farina

Comprendre Sade, Marie-Paule Farina

 

Coup de cœur pour ce court et dense essai sur Sade de Marie-Paule Farina paru en mai 2012 aux éditions Max Milo ! De Sade me restait une vague impression sulfureuse, et de fort mauvais goût, résultant d’une lecture – très jeune – d’un de ses livres. Une lecture aveugle et conforme au cliché figé dans la langue française même dont le terme sadique propulse cet auteur « au hit-parade du mal ». C’est dire si ce petit ouvrage m’était destiné !

Marie-Paule Farina, avec beaucoup d’intelligence, de culture et d’humour essaie de comprendre « comment Justine, Juliette, Léonore, Eugénie et tant d’autres, ont pu naître de l’imagination d’un homme qui, entre 27 et 74 ans, n’aura passé que dix ans à l’air libre et aura été condamné deux fois à avoir la tête tranchée alors qu’il n’y avait aucun cadavre dans le placard, seulement une immense œuvre littéraire, et une immense mystification ».

Dans un style concis et incisif, caustique et imagé, plein d’allant, intégrant de multiples citations sans jamais alourdir son propos, elle met habilement en relation la biographie de l’auteur depuis son plus jeune âge, le contexte littéraire et social, et l’évolution politique d’une époque tumultueuse.

Et elle s’appuie avec rigueur sur toute l’œuvre de Sade, à commencer par sa correspondance et sans omettre d’éclairer le statut très particulier des 120 journées de Sodome, un texte publié pour la première fois en 1931 « présenté et lu [à tort] comme un catalogue de toutes les perversions », ni d’analyser l’évolution significative de ses multiples versions de Justine, du court brouillon écrit à la Bastille ayant servi de matrice, aux milliers de pages de La nouvelle Justine ou les malheurs de la vertu, suivie de L’histoire de Juliette, sa sœur et les prospérités du vice qui parut de 1797 à 1800.

Marie-Paule Farina réhabilite ainsi l’homme tout en redonnant à l’œuvre de Sade sa véritable portée littéraire, politique et philosophique.

Comprendre SADE est un petit livre magistral écrit par un ancien professeur de philosophie spécialiste de cet auteur depuis sa thèse universitaire, qui me semble s’imposer à tout néophyte comme préalable indispensable à la lecture de Sade. Publié dans la collection Comprendre/Essai graphique, il est illustré par Yves Rouvière dont les dessins humoristiques pertinents soulignent de manière saisissante les propos de l’auteure.

Je ne formulerai qu’une minime réserve sur l’emploi trop fréquent, et un peu agaçant, de caractères gras ou majuscules mettant inutilement en évidence des passages qui s’imposent d’eux-mêmes. Et surtout un seul regret : que cet essai n’ait pas été plus développé tant j’y ai pris de plaisir.

Mais si ce livre incite à lire ou relire Sade soi-même avec un autre regard, n’est-ce pas son mérite essentiel ?

 

Emmanuelle Caminade


  • Vu : 2551

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Marie-Paule Farina

 

Marie-Paule Farina a été professeur de philosophie. C’est son premier livre

 

A propos du rédacteur

Emmanuelle Caminade

 

Lire Tous les articles d'Emmanuelle Caminade

 

Rédactrice

Genres : ROMANS – Essais – Poésie

Maisons d'édition : ACTES SUD, GALLIMARD, INCULTE, VERDIER, ZOE, RIVAGES, MERCURE, QUIDAM ...

Domaine de prédilection : Littérature de LANGUE FRANCAISE (Française ou étrangère, notamment en provenance du MAGHREB...)

 

Emmanuelle Caminade est née en 1950, elle vit dans le sud de la Drôme, dans le canton de Grignan.

Elle a fait des études de droit  à Paris mais n'est entrée dans la vie active que tardivement en passant un modeste concours de l'éducation nationale. A la retraite depuis 2006, elle a commencé à écrire, en tant qu'abonnée, dans plusieurs  éditions participatives de Mediapart avant de créer son propre blog littéraire, L'or des livres, en septembre 2008.