Identification

273 amis, Gép et Edith Chambon

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas 25.05.12 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse

273 amis, Editions Mouck, avril 2012, 38 p. 9,50 €

Ecrivain(s): Gép et Edith Chambon

273 amis, Gép et Edith Chambon

 

Avoir une ribambelle d’amis et faire le buzz sur Facebook, c’est bien tentant. Sonia se laisse prendre au jeu mais elle découvre bien malgré elle qu’elle risque d’y perdre ses véritables amis. Dans ce troisième volet des aventures et mésaventures d’une jeune collégienne, les éditions Mouck font mouche ou moucheron plutôt, si l’on se réfère aux origines de la maison. Cet album est d’une actualité et d’une vitalité confondantes. Ni apologie, ni condamnation du phénomène, il aborde de front les réalités auxquelles se trouvent confrontés des préados et des ados aujourd’hui. Entre album et Bd, la typographie et la mise en page de ce roman graphique pour les plus jeunes proposent un visuel très original et facile d’accès. Les illustrations d’Edith Chambon pleines d’humour et de couleurs chaudes dépeignent cette réalité contemporaine. Sur un fond papier kraft se détachent des personnages saisis par quelques traits de stylo noir et de peinture. On bouscule les cadres, on en sort ou on les superpose.

Un pied dans l’enfance, un autre dans l’adolescence, la touchante et turbulente Sonia, « 11 ans et un peu plus », bonnet rouge enfoncé sur sa luxuriante chevelure brune, écouteurs vissés sur les oreilles, vit au rythme du collège, accompagnée de ses copines Chloé et Elo, et de ses soirées devant son ordinateur.

Ses parents sont divorcés, elle vit avec sa mère qui n’a pas souvent le temps de prendre du temps pour elle. Entre musique et chat, elle ne s’ennuie pas, surtout qu’elle peut s’enorgueillir d’avoir 273 amis sur Facebook… dont le beau danseur de hip-hop Salomé qu’elle kiffe. Réveil difficile, sieste en classe avec l’Odyssée en bruit de fond, Sonia gère. La situation s’embrouille lorsqu’elle rend visite de façon inattendue à son amoureux : elle découvre, ravie, une famille africaine aussi nombreuse que chaleureuse et un Salomé baby-sitter. Avec son portable, Sonia vole une photo de ce beau moment et la met en ligne. Les ennuis commencent le lendemain et c’est une vraie crise qui se dessine. D’elle-même, Sonia met de côté son ordi et retrouve des jouets délaissés, le plaisir de partager ses soucis avec sa mère… avant de trouver le moyen de sauver la situation.

A la façon du texte qui se lit à plusieurs niveaux entre les bulles, les posts et le fil du récit, 273 amispeut être lu avec plaisir par les « graines d’ados » et par leurs parents. Les représentations de chaque génération se côtoient avec drôlerie : pour la grand-mère, « Fesse Bouc, c’est pas pour les petites filles », alors qu’à l’approche de la retraite, la prof de français est capable de tagguer comme ses élèves, Sonia, comme sa mère, dérape et se laisse emporter. A chacun d’aller vers l’autre, d’échanger et de l’aider à appréhender ce média capable de produire le pire comme le meilleur.

 

A partir de 9 ans

 

Myriam Bendhif-Syllas


  • Vu : 3301

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Gép et Edith Chambon

Gép est éditeur, illustrateur de livres pour enfants et raconteur d’histoires. Sous son vrai nom, il a créé en 2007 les éditions Mouck qui ouvrent le champ de la littérature jeunesse aux jeunes auteurs, aux écrits d’enfance des grands écrivains.

Edith Chambon est illustratrice. Après des études d’arts plastiques, elle entre à l’école Emile Cohl à Lyon. Lorsqu’elle rencontre Gép au salon de l’édition jeunesse de Montreuil, en 2009, il lui propose d’illustrer la collection « Graines d’ados » aux éditions Mouck qui en est à son troisième titre (La vie sans le portable 2010 et Un amour de rom 2011).

 

A propos du rédacteur

Myriam Bendhif-Syllas

 

Lire tous les articles de Myriam Bendhif-Syllas

 

Rédactrice

Responsable de la section "littérature jeunesse"

Domaines de prédilection : littérature jeunesse, littérature francophone, documentaires.

Genres : récits, documentaires et albums jeunesse, BD, romans sur l'enfance et l'adolescence, la marginalité.

Maisons d'édition les plus fréquentes : Talents Hauts, Seuil Jeunesse, Sarbacane, Gulfstream, La Boîte à Bulles... Seuil.