Identification

La Une CED

Art de consommer - 21

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 21 Janvier 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

Une autre.

Sans doute, avant qu’il n’arrive, elle sortait les verres, les gâteaux apéritifs sur la table basse, le whisky qu’il appréciait, passait un coup de chiffon sur les meubles qu’elle n’avait peut-être pas dépoussiérés dimanche.

Dimanche était le jour du ménage, excepté quand il dormait chez elle samedi soir. Elle fractionnait alors le temps de ménage hebdomadaire. Parfois, lundi et mardi soir suffisaient.

Avant qu’il n’arrive, elle passait l’aspirateur, refaisait son lit, vidait la poubelle, se lavait les dents, vérifiait l’état de son rouge à lèvres et de son vernis à ongles.

Ça lui permettait de ne penser à rien. Elle était toute entière à ce qu’elle faisait.

Quand il sonnait à l’interphone, elle arrêtait tout. Le temps qu’il monte par l’ascenseur, elle rangeait ce qu’elle avait du déranger pour rendre plus attrayant son intérieur.

52.dimanche (Au lecteur et I)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 19 Janvier 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis, Création poétique

 

au lecteur. Dimanche 30 décembre 2012

 

puisque j’ai achevé cette longue série d’épitres du dimanche – commencée le dimanche 1er janvier 2012 –, laissez-moi le dernier plaisir d’écrire juste quelques lignes, saisies directement sur la page – et non pas avec un brouillon manuscrit –, pour vous dire que c’est la pratique d’écrire qui importe et qui est supérieure – à l’écrivain ici en l’occurrence

donc, art libéral pour un homme libre – selon l’ancienne terminologie

j’ai fait patiemment de chaque dimanche un lieu recueilli, dans un travail d’abnégation bien difficile au fur et à mesure que les semaines avançaient, mais qui me redonnait une espèce de sens intérieur, de guidage dans l’an qui s’écoulait

donc, le dimanche je voulais méditer, et faire partager mon impression affranchie, conduit simplement à me faire toucher par l’instant

Carnets d'un fou - XIX

Ecrit par Michel Host , le Mardi, 15 Janvier 2013. , dans La Une CED, Les Chroniques, Chroniques régulières

 

Le 8 janvier 2013

 

Rétrospectivité / Prospectivité / Objectivité / Subjectivité / Invectivité / Perspectivité / Salubrité

 

Elles [les prostituées] ressemblent au critique littéraire d’aujourd’hui, qui, sous quelques rapports, peut leur être comparé, et qui arrive à une profonde insouciance des formules d’art : il a tant lu d’ouvrages, il en voit tant passer, il s’est tant accoutumé aux pages écrites, il a subi tant de dénouements, il a vu tant de drames, il a tant fait d’articles sans dire ce qu’il pensait, en trahissant si souvent la cause de l’art en faveur de ses amitiés et de ses inimitiés, qu’il arrive au dégoût de toute chose et continue néanmoins à juger.

Balzac, Splendeurs & misères des courtisanes, I

Pendant qu'il neige : le secret de la chronique

Ecrit par Kamel Daoud , le Lundi, 14 Janvier 2013. , dans La Une CED, Les Chroniques, Chroniques régulières

 

« C'est comme un chien dans ma tête : il aboie et j'écris. Sauf que ce n'est pas si simple. Il me semble que c'est moi qui suis au bout de sa laisse, qu'il me promène parfois durant une demi-heure par jour, me laisse gambader dans son univers puis me ramène vers mon angle mort qui est ma vie de tous les jours. Je m'explique donc : c'est un chien immense, composé d'étoiles dans une obscure nuit qui lui sert de peau sans fond. Il aboie en Alphabet et j'écris. Parfois bien, parfois mal, quand il va trop vite et que ne me restent que des bouts de phrases. Il est grand, le chien noir qui m'enjambe pour aller boire, à l'autre bout du monde, son eau et revenir. C'est comme ça que je peux décrire les choses qui se passent dans ma tête. Car dehors, pour ceux qui me voient de dehors, il ne se passe rien. Je suis penché sur un gros cahier plein de ratures, devant un micro, en train de tabasser un clavier et j'écris sans cesse, sans cesse et toujours. Un scribe dans un journal où je suis payé au mois pour faire semblant d'être courageux.

Art de consommer - 20

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 14 Janvier 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

Une autre.

Survenaient toujours les mêmes questions, au début d’une relation. Quels sont tes centres d’intérêt ? Et tout particulièrement : Tu écoutes quoi comme musique ? Parfois : Tu fais quoi comme sport ?

Avec elle, c’était : Tu es de quel signe ? Tu as quel ascendant ? Et ton signe chinois, c’est quoi ?

Elle lisait l’horoscope chaque semaine. Elle n’y croyait pas, mais dans l’éventualité que ça puisse être vrai, même à un infime pourcentage, elle le lisait avec application.

Et c’était vrai, à un infime pourcentage.

Une autre.

Ils étaient nés le même jour. C’était idéal pour commencer une relation amoureuse. Ils verraient peut-être leur vie épouser le même tracé, suivre les mêmes inflexions que celles qu’ils avaient espéré lui voir prendre, quand ils ne se connaissaient pas encore.