Identification

La Une CED

52.dimanche (XI)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 30 Mars 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

le 11 mars 2012

 

le rassemblement, l’uni

pourquoi cette double épithète en en-tête ?

de fait, sans doute, parce que c’est une tâche impérieuse, comme celle d’un soin ou d’une réparation

on rassemble, au sens propre, la bonne famille du langage – quelques mots qui ont parfois le génie de « la table de dissection » d’Isidore Ducasse dit Lautréamont – pour construire une sorte d’arche, de pontil, et jeter là le sens qui prend vie, comme une petite rivière souterraine

rassembler l’idée et le dit de l’idée, sans préférence pour finir, pour une école ou une autre

Entretien avec Smaïn Laacher - Insurrections arabes

Ecrit par Nadia Agsous , le Jeudi, 28 Mars 2013. , dans La Une CED, Les Dossiers, Entretiens

 

 

Insurrections arabes. Utopie révolutionnaire et impensé démocratique, Smaïn Laacher, éditions Buchet/Chastel, Collection Les Essais, 324 pages


Dans son ouvrage récemment publié, Insurrections arabes. Utopie révolutionnaire et impensé démocratique, Smaïn Laacher, sociologue et chercheur au CNRS, consacre un chapitre aux femmes (La haine du corps des femmes).

A travers l’entretien qui suit, l’auteur nous éclaire sur le rôle, le statut et la place des femmes dans le monde arabe.

Les deux passeurs - Traduire Mayenburg

Ecrit par Marie du Crest , le Mardi, 26 Mars 2013. , dans La Une CED, Les Dossiers, Entretiens

 

Depuis 2005, Hélène Mauler et René Zahnd traduisent ensemble ou plutôt l’un avec l’autre des pièces du répertoire allemand contemporain. Avec enthousiasme, ils ne traduisent que du théâtre, chez l’Arche Editeur, maison qui propose un riche catalogue germaniste. Ainsi ont-ils travaillé sur des textes d’Horvàth, de Schimmelpfennig ou de Bärfuss. Ils ont aussi en 2012, chez le même éditeur, proposé une nouvelle traduction de la pièce de Brecht : La résistible ascension d’Arturo Ui.

Le 14 mars, deux jours après la première de la création française de Perplexe au théâtre des Ateliers à Lyon, dans une mise en scène de G. Chavassieux, le Goethe Institut de Lyon et son nouveau directeur B. Finger les accueillaient pour échanger sur l’entreprise très particulière que représente la traduction théâtrale.

 

Propos recueillis par Marie Du Crest

52.dimanche (X)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 23 Mars 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

 

dimanche 4 mars

 

la schize

pardonnez-moi tout d’abord de m’avancer à écrire cette épître en étant si peu renseigné sur Jacques Lacan, et de n’utiliser le néologisme dont est fait le titre, que parce que son étymologie grecque me va

car, fendre, séparer, c’est une belle entrée en matière pour décrire cela à quoi je m’applique

l’écriture est une sorte de doublure, un monde abstrait qui habite l’intérieur du monde, comme un vêtement

52.dimanche (IX)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 16 Mars 2013. , dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

 

ce dimanche 26 février

la coupure

je cherchais aujourd’hui à explorer, à regarder d’un peu près ce qu’est le désir d’écrire, et j’ai trouvé ce mot : la coupure

oui, le désir et son aspect en arrêt devant l’objet consommé, comme une page est « brûlée » en quelque sorte par l’encre qu’elle reçoit

et comme je dis brûlure, désir et brûlure, il est logique de penser à la coupure, à ce que fait le coupant de la page dans le continuum du réel

de cette façon, l’impression d’une maison de papier – comme j’ai parfois aussi des impressions de sommeil, ou de maisons de langue – fait un îlot, une coupure dans l’étoffe de la journée