Identification

Ecrits suivis

52.dimanche (XIX)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 01 Juin 2013. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

le dimanche 6 mai 2012

 

je suis gêné de parler de mon engagement littéraire, alors que se joue aujourd’hui le sort politique de différents peuples

mais, je trouve que l’art de l’écrivain doit être capable de tenir devant, ou plutôt sous les ronces, comme j’appelle les affaires du monde

alors cela dit, il me reste à trouver et à réfléchir

hier soir, comme je cherchais quelque chose pour ce matin, j’ai pensé que je pouvais parler du discours lui-même

et puis ce matin, comme jugeant cette corbeille de fruits à dominante jaune cadmium, je me suis dit que cette relation du discours avait son importance

Art de consommer - 39

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 27 Mai 2013. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

- Oui, le père de ma fille est très riche.

Il l’a eue tard. Il voulait un enfant. Ça n’avait pas été évident de faire redémarrer la machine à cinquante ans. Ils avaient dû s’y reprendre à deux fois.

Qu’est-ce qu’on prend cette fois ?

Ils avaient le choix entre des mignonnettes de Rhum vieux Agricole, de Rhum Vieux Clément, de Rhum Agricole Vieux Martinique (Cuvée Spéciale Homère Clément), de Rhum Agricole Blanc, d’Apéritif d’écorce d’orange, d’apéritif à la Châtaigne, d’Apéritif à la figue, d’Apéritif à la framboise, d’Apéritif aux noix, d’Apéritif de Bretagne BZH, d’Apéritif pêche, d’Apéritif aux prunes et aux pruneaux, d’Apéritif de Bretagne à la prêche blanche, d’Hydromel Chouchen, de Martini Bianco, de Martini Rosso, de Pineau des Charentes, de Pommeau de Normandie, de Porto Rozès, de Punch Corsaire, de Tequila Sauza, de Vulcain l’Auvergnat, de Vodka Absolut, de Vodka Wyborowa, de Cognac Bisquit, de Whisky Chivas Regal 12 ans, de punch Corsaire aux Citrons, de crème de cassis, de crème de mûres sauvages, de crème de framboises, de crème liqueur pistache, de crème liqueur saveur biscuit, de grand Marnier cuvée centenaire, de liqueur au caramel, de liqueur d’amande, de liqueur de café Kahlua, de liqueur de cerise, de liqueur de fraise de Plougastel, de liqueur de Génépi, de liqueur Orange Curaçao, de liqueur de melons.

52.dimanche (XVIII)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 25 Mai 2013. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

le dimanche du 29 avril 2012

 

éthique

éthos (dans le sens anthropologique) : caractère commun à un groupe d’individus d’une même société

vous pardonnerez cette citation un peu technique, de ce qui va occuper en partie la lettre d’aujourd’hui, mais cette définition m’est venue ce matin comme pour amorcer ma communication d’aujourd’hui

éthique au principe d’écrire

par exemple dans le livre de 1941 de Jean-Paul Sartre, lequel écrivait son traité de phénoménologie quand la France vivait des heures sombres de son histoire, tout autant que la déambulation américaine de Kerouac, qui s’est arrêtée à mon avis sous l’effet de la reconnaissance publique, et l’assèchement de l’écrivain

Art de consommer - 38

Ecrit par Matthieu Gosztola , le Lundi, 20 Mai 2013. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

 

Jeannot fractionne un lexomil en quatre, avale trois morceaux.

Ne vous privez jamais de l’essentiel, quelle que soit la situation subie par votre entourage. Vous passez avant.

Si vous deviez vous sacrifier, vous finiriez par faire subir à votre entourage vos frustrations, et alors les dommages seraient supérieurs à ceux causés par un recentrement bien compréhensif sur vous.
Non. Plutôt ça :

Il ne faut jamais être frustré, sinon on fait payer aux autres cette frustration, laquelle vengeance entraîne des exclusions qui sont elles-mêmes génératrices de frustration.

Voilà. Privilégier ce qui est court.

52.dimanche (XVII)

Ecrit par Didier Ayres , le Samedi, 18 Mai 2013. , dans Ecrits suivis, Ecriture, La Une CED

 

le dimanche 22 avril 2012

 

politique/poétique

la position esthétique, qui est aussi un moment éthique, n’est pas indifférente à la cité et à la vie de la cité

disons que la couleur d’une lampe par exemple, pour un poète, est rouge comme le sang, ou jaune soleil, ou vert-de-gris, et cette couleur n’est pas sans conséquence sur l’univers immédiat et les interattractions probables avec le milieu où le poète se trouve

sachant que glisser sur cette couleur, parfois bleue comme celle des républicains en notre révolution de 89, rouge cerise ou blanche comme l’hermine, c’est déjà une poétique, un afflux de significations, que la simple lampe ornée d’un drapeau est tout de suite plus épaisse, et en ce sens politique, dirais-je