Identification

Création poétique

Apostille & Excursus… à la girafe, par Eric Poindron

Ecrit par Eric Poindron , le Vendredi, 22 Février 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

N’oublie Jamais, lecteur, que si la girafe laisse des traces, l’ombre de la girafe ne laisse pas de taches.

 

Lorsque j’écris une histoire, il m’arrive, sans que je ne le dise à personne, d’enfouir des secrets derrière les mots, devenant ainsi le passager clandestin de ma propre histoire.

Qui suis-je quand j’écris ? Suis-je moi, ou ce que les autres disent que je suis ?

BRIGAND GANDIN

Ou celui qui se glisse derrière celui que je « suis » ?

BRIGANTIN comme un navire qui vogue sur les sous-entendus de l’aventure ?

Ai-je écrit mes livres ?

Je ne sais pas ; ou à peine. Je les ai vus avant, peut-être ; je les ai lus peut-être.

Poèmes, par Charles Bruno Orlac

Ecrit par Charles Orlac , le Mardi, 29 Janvier 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

Partout du feu

 

C’est partout du feu

Folie

Un jeu

Qui a pour nom

Barbarie

 

Il pleut

Sur l’enfant mort

Il pleut

Des pluies

Corbeaux

Trois autres poèmes d’Encres de songerie (Editions Unicité, 2018) (par Clément G. Second)

Ecrit par Clément G. Second , le Lundi, 28 Janvier 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Un chat, qu’attendre à vue ténue rapproche,

se coule ici et là, fondu dans sa demi-présence

 

Aux doigts du matin qui s’étire, il allume

sa fourrure grisée de lueurs d’avant-jour

 

La main en l’atteignant le perd, quand elle croit

trouver le vide se surprend

à longer, effleurer son charme qui s’esquive

À Baudelaire (par Cyrille Godefroy)

Ecrit par Cyrille Godefroy , le Mardi, 22 Janvier 2019. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

Quand les vagues en mon crâne érodent mon esprit,

Je fixe l’horizon et me noie tel un cri.

Je m’échoue, naufragé, sur l’île en robe blanche

Qui ressemble d’en bas aux doux et longs dimanches.

 

Mais bien vite le ciel s’enveloppe de noir

Et verse dans mon sang, rétracté et blafard,

Par une pluie battante et d’éclairs assassins,

Le poison enflammé des péchés du chrétien.

Vestiges d’automne, par Alix Lerman Enriquez

Ecrit par Alix Lerman Enriquez , le Lundi, 19 Novembre 2018. , dans Création poétique, Ecriture, La Une CED

 

J’ai enfilé mon manteau rapiécé,

troué d’automne triste

et déjà trempé de pluie.

 

J’ai marché dans les flaques d’eau

avec mon ciré de fortune,

couleur jaune citron,

comme la teinte d’un soleil disparu

qui clignote dans mon souvenir perdu.