Identification

La Danseuse, Patrick Modiano (par Philippe Leuckx)

Ecrit par Philippe Leuckx 20.10.23 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Roman, Gallimard

La Danseuse, Patrick Modiano, Gallimard, Coll. Blanche, octobre 2023, 112 pages, 16 €

Ecrivain(s): Patrick Modiano Edition: Gallimard

La Danseuse, Patrick Modiano (par Philippe Leuckx)

 

Le dernier Modiano : La quintessence

La Danseuse de Patrick Modiano qui sort ces jours-ci chez Gallimard est un roman bref – moins de 90 pages de textes, et pourtant une petite merveille de narration (double – en il, en je), qui relaie sans peine les thématiques mémorielles de son auteur.

Faudrait-il être léger pour relater et commenter ce roman, fruit d’une fluidité qui joue des époques (les années 70, 2022/2023), brasse les milieux et les personnages ? Les lieux aussi : de la Porte de Champerret au studio Wacker, en passant par les toutes petites rues cachées, loin des grands boulevards. La danseuse, toute conquise à son art, laisse son fils Pierre aux bons soins d’Hovine et du narrateur, qui le conduit à l’école. Elle a dû changer de domicile pour échapper à des harceleurs du passé (Barise). Elle passe parfois du temps chez Pola pour se ressourcer et s’adonne à des lectures mystiques.

L’on ne saura jamais grand-chose de cette danseuse brillante, ni nom ni prénom, hormis ses attaches au monde de la danse, son fils, Pierre, sept ans au moment des faits remémorés par le narrateur (auteur de chansons, correcteur de tapuscrits).

La nuit dernière, j’ai tenté de faire une liste des personnes qui formaient autour d’elle un petit groupe. D’abord, quelques danseuses et danseurs du studio Wacker dont les noms me sont restés en mémoire : Jean-Pierre Bonnefous, Félix Blaska, Marpessa Dawn, Lebercher… (p.30).

Le temps (la grande affaire) trouve une fois de plus la place essentielle d’un roman qui dévoile par secousses quelques pans d’un passé qui revient, lancinant, à la surface des choses. Les personnages secondaires (Verzini, Starass, Pola) ont ce je ne sais quoi d’interlope qui fait tout le charme suranné de ces ambiances feutrées. Et puis il y a ces silhouettes égarées dans la ville, qui semblent ou non vous reconnaître et partent.

De la station de métro, elle suivait l’avenue pour rejoindre l’appartement de Pola Hubersen. Celle-ci était absente une quinzaine de jours et, chaque fois qu’elle retrouvait Starass pour quelques heures, elle était seule dans l’appartement avec lui (p.66).

Les topographies parisiennes – banlieue comprise – se complètent et servent d’authentiques blasons de réalité, comme les collèges de « Quartier perdu ». Du grand art. Et cette mélancolie de l’épilogue, que l’économie d’écriture rend encore plus bouleversant.

Et nous reprenons notre marche tous les trois dans la nuit jusqu’à la fin des temps (p.96).

 

Philippe Leuckx

 

Patrick Modiano, né en 1945, est l’auteur d’une soixantaine de livres, dont : Rue des boutiques obscures ; La petite Bijou ; Chevreuse. Prix Nobel de littérature.

 

  • Vu : 1324

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Patrick Modiano

 

Fils d'une actrice d'origine flamande et d'un homme d'affaires italien, Patrick Modiano grandit entre Jouy-en-Josas et la Haute-Savoie. Les absences répétées de ses parents et sa scolarité passée en pension le rapprochent de son frère aîné, qui meurt d'une maladie à 10 ans. Cette disparition annonce la fin de l'enfance de l'auteur qui gardera une nostalgie marquée de cette période et dédiera la plupart de ses livres à Rudy. Après avoir fait ses études à Thônes et au lycée Henri-IV de Paris, il décide, son bac en poche, de se consacrer entièrement à l'écriture. Raymond Queneau l'y introduit et sera le témoin de son futur mariage dont naîtront deux filles. C'est en 1967 qu'il publie 'La Place de l'étoile', un premier roman sur l'Occupation couronné du prix Roger Nimier. Après 'La Ronde de nuit' de 1969, il reçoit en 1972 le Grand prix du roman de l'Académie française pour 'Les Boulevards de ceinture'. S'il sort aussi 'Villa triste' et 'Livret de famille' en 1975 et 1977, c'est en 1978 qu'il obtient le prix Goncourt pour 'Rue des boutiques obscures'. Publiant également 'Une jeunesse' et 'De si braves garçons' en 1981 et 1982, le romancier reçoit en 1984 le prix de la fondation Pierre de Monaco pour l'ensemble de son oeuvre. Auteur à la sensibilité écorchée à la tête d'une trentaine d'ouvrages - notamment 'Remise de peine', 'Voyage de noces', 'Chien de printemps', 'Des inconnues', 'Accident nocturne', 'Un pedigree'... -, il publie en 2007 'Dans le café de la jeunesse perdue', roman portant sur le Paris des années 1960. En 2012 sort L’Herbe des nuits chez Gallimard. Patrick Modiano est aujourd'hui reconnu comme l'un des écrivains les plus talentueux de sa génération. Il a par ailleurs signé les scénarios de quelques films, dont Lacombe Lucien, de Louis Malle (1974) et Bon Voyage de Jean-Paul Rappeneau (2003)

Prix NOBEL de littérature 2014

 

(Source Evenement.fr)

 

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...