Identification

Tu me dis tout

Ecrit par Matthieu Gosztola 09.05.14 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Tu me dis tout

 

 

 

 

 

Tu voulais que j’écrive

Sur toi tu

 

Me répétais que tu voulais

Que j’écrive pour ne pas

 

Écrire sur toi mais pour

Parler de toi quand je

Suis avec toi et que je

Te vois être avec ce

 

Qui se joue de la vie

Dans ton présent

 

Qui est aussi mon

Présent

 

Tu me répétais que tu

Voulais que j’écrive

 

Tu le voulais si fort

Que je ne pouvais plus

 

Te repousser en repoussant

Cette demande

 

En refusant cette

Insistance

 

Tu voulais que j’écrive

Comme on ramasse les

 

Champignons

Sans d’abord faire

 

De choix après

Avoir écarté le danger

 

Parmi tout ce

Qui est là et qu’on

 

Cherche et qu’on

Regarde

 

Intensément comme aux

Aguets mais dans la douceur

 

De ce qui

S’offre à soi

 

Sans qu’on l’ait presque

Cherché

 

Dans la douceur

De la promenade lente de piétinement

 

Dans le futur de la

Pluie tombée

 

Tu voulais que j’écrive

Pour « donner

 

Des mots à ciel ouvert »

Je ne peux écrire que pour

 

Que tu écrives à travers moi

Je ne peux écrire que pour te

 

Laisser la

Place

 

Même si tu es l’absent

Même si tu es l’absente

 

Tu n’es que là

Et tu me dis tout

 

Et je me contente de

Noter parfois je ne

 

Peux pas tout noter

Car tu me dis trop

 

Tu me dis

Tout

 

Matthieu Gosztola

 


  • Vu : 24572

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com