Identification

Sèves et chants d’herbes, Delphine Roux (par Murielle Compère-Demarcy)

Ecrit par MCDEM (Murielle Compère-Demarcy) 24.09.20 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Poésie

Sèves et chants d’herbes, Delphine Roux, éd. La Chouette Imprévue, 2019, Ill. couverture, Hélène Héniquez, 68 pages, 14 €

Sèves et chants d’herbes, Delphine Roux (par Murielle Compère-Demarcy)

Un bel objet déjà en soi que ce livre qui contient des poèmes de Delphine Roux, poète résidant dans les Hauts-de-France dont elle s’est imprégné des paysages naturels et fait des herbiers des chants entendus dans les prairies, dans les pommiers :

À la cime des syllabes

Tu chantes le vivant

Gazouillis gravité

Bel objet littéraire, écrin de poèmes bucoliques, fabriqué avec le matériau naturel qui lui sied, stylé grâce à une infographie en harmonie avec la sève des chants d’herbes de Delphine Roux qui circulent dans cet arbre poétique augmenté de ses couleurs vert tendre, verts saisonniers, rouge fleur sanguine, pastels des champs céréaliers et des ciels remarquables de Picardie.

L’opus poétique de Delphine Roux s’accorde jusqu’aux mots avec la lignée éditoriale de la maison d’édition associative La Chouette Imprévue, située à Amiens et dirigée par Caroline et Sébastien Kwiek, éditeurs indépendants des forêts livresques de Picardie

 

Déjà les fougères hautes te font signe du corps

Et confectionnent, ô joie, un lit de chlorophylle

Tu attendras l’Unique les pieds dans l’abreuvoir

Vous rêverez ce soir en écoutant les chouettes

 

La devise des éditions, « Sortez de vos habitudes, lisez différent », est ici à l’œuvre, avec l’écriture au vent par les sentiers frais de la poétesse Delphine Roux, par ailleurs romancière et auteure jeunesse picarde plusieurs fois primée. Les correspondances sont ouvertes aux sensations synesthésiques et chaque élément naturel, chaque être vivant doué de sensibilité vit au cœur d’une forêt où la cohabitation est de mise pour préserver le milieu et les conditions de (sur)vie, où l’être humain sait s’arrêter à la lisière de l’écoute et de l’observation pour comprendre ce qui l’environne, jusqu’à s’associer aux autres êtres vivants qui l’entourent et à se fondre respectueusement dans le paysage

 

En parure d’étoffes céladon

Tu chantes avec les oiseaux

(…)

L’humour ne manque pas de pointes par-ci par-là, un peu à la manière de celui d’un fabuliste qui le laps d’une interprétation anthropocentriste revient vite à l’essentiel à savoir délivrer une petite leçon de savoir vivre ensemble, tous êtres vivants soudés

(…)

Des moutons te jaugent étonnés

Jaloux, qui sait, de la chorale naturelle

 

Et si l’écologie était là à sa juste place : relevant le sel des situations essentielles, sans artifice ; remuant l’herbe pour éclairer et faire grandir les clairières des forêts obscures ; faire circuler les sèves vivantes du monde et toucher la corde efficace des mots pour fertiliser par la parole du poème – ivre de nature mais sans ivraie – les graines semées sur nos chemins au vent volontaires et improvisés, pour comprendre « Les ingrédients » du monde et le déguster, le savourer ?

Cet opus atteste que les feuilles d’herbes poétiques résistent au temps et à l’inertie du monde, « sève(s) tendue(s) vers les astres », arbre d’encre et de lumière nécessaire à nos envols : nos « Petites fécondités » creusant sans cesse vers la terre, vers le ciel, l’espoir au vent « exhum(ant) » sans cesse les « pierres à histoires » que sont nos vies acheminées…

 

Murielle Compère-Demarcy

 

Delphine Roux est née en 1974 à Amiens. Passionnée de littérature jeunesse et asiatique, elle est formatrice et animatrice d’ateliers d’écriture depuis dix ans dans diverses structures d’enseignement du supérieur. Elle est également lectrice bénévole auprès de jeunes enfants et auteur d’histoires pour la jeunesse.

  • Vu : 364

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

MCDEM (Murielle Compère-Demarcy)

 

Lire toutes les publications de Murielle Compère-Demarcy dans la Cause Littéraire

 

Murielle Compère-Demarcy est tombée dans la poésie addictive (ou l'addiction de la poésie), accidentellement. Ne tente plus d'en sortir, depuis. Est tombée dans l'envie sérieuse de publier, seulement à partir de 2014.

A publié, de là jusqu'ici :

Je marche--- poème marché/compté à lire à voix haute et dédié à Jacques DARRAS, éd. Encres Vives, 2014

L'Eau-Vive des falaises, éd. Encres Vives, 2014

Coupure d'électricité, éd. du Port d'Attache, 2015

La Falaise effritée du Dire, éd. du Petit Véhicule, Cahier d'art et de littératures n°78 Chiendents, 2015

Trash fragilité (faux soleils & drones d'existence), éd. du Citron Gare, 2015

Un cri dans le ciel, éd. La Porte, 2015

Je Tu mon AlterÉgoïste, éd. de l'Ecole Polytechnique, Paris, 5e, 2016

Signaux d'existence suivi deLa Petite Fille et la Pluie, éd. du Petit Véhicule, coll. de La Galerie de l'Or du Temps ; 2016

Co-écriture du Chiendents n°109 Il n'y a pas d'écriture heureuse, avec le poète-essayiste Alain MARC, éd. du Petit Véhicule ; 2016

Le Poème en marche suivi par Le Poème en résistance, éd. du Port d’Attache ; 2016

Dans la course, hors circuit, éd. Tarmac, coll. Carnets de Route ; 2017 ; réédition augmentée en 2018

Poème-Passeport pour l’Exil, avec le poète et photographe ("Poétographie") Khaled YOUSSEF éd. Corps Puce, coll. Liberté sur Parole ; mai 2017

Nantes-Napoli, français-italiano traductions de Nunzia Amoroso, éd. du Petit Véhicule, Cahier d’art et de littératures n°121, vol.2, Chiendents, 2017

dans la danse de Hurle-Lyre & de Hurlevent…, éd. Encres Vives, coll. Encres Blanches n°718, 2018

L’Oiseau invisible du Temps, éd. Henry, coll. La Main aux poètes ; 2018

 

Publications en revues : Phoenix, La Passe, FPM-Festival Permanent des Mots, Traction-Brabant, Les Cahiers de Tinbad, Poésie/première, Verso, Décharge, Traversées, Mille et Un poètes (avec "Lignes d’écriture" des éditions Corps Puce), Nouveaux Délits, Microbes, Comme en poésie, Poésie/Seine, Cabaret, Concerto pour marées et silence, … ; sur espaces numériques Terre à ciel, Le Capital des Mots, Recours au Poème, … Publications en 2018 dans Nunc, la Revue Europe et Galerie Première Ligne, …

 

Anthologies : "Sans abri", éd. Janus, 2016 ; "Au Festival de Concèze", éd. Comme en Poésie, 2017 ; Poésie en liberté (anthologie numérique progressive) en 2017 et 2018 ; citée dans Poésie et chanson, stop aux a priori ! de Matthias Vincenot, aux éditions Fortuna (2017), …

 

Rédactrice à La Cause Littéraire, écrit des notes de lecture pour La Revue Littéraire (éd. Léo Scheer), Les Cahiers de Tinbad, Poezibao, Traversées, Sitaudis.fr, Revues en ligne Texture, Zone Critique, Levure Littéraire, Recours au Poème en tant que contributrice régulière.