Identification

Réalité 1. Nature (par Didier Ayres)

Ecrit par Didier Ayres 21.11.22 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Réalité 1.  Nature (par Didier Ayres)

 

Henri David Thoreau a raison

Nous sommes des insurrections.

 

Allons vers l’esprit veux-tu

Car les dieux ne sont à personne

De simples respirations.

 

Le ruisseau souffle voilà tout

Et le noisetier d’ébène est un jeu

C’est-à-dire un suspend critique.

Quelque chose avoisine la mystique

Le cœur frappant.

 

Peut-être la mort est-elle une fleur céleste

Là où la force centrale de la forêt s’épuise

Une force différente des feuillages

Force des eaux noires

Flux du torrent

Qui pourra rédiger l’ostinato de l’été ?

Qui le sanglot ?

 

Luttes des activités agrestes entre elles

La couleuvre qui s’enfonce dans les frondaisons

Cela signifie l’absence pour moi

Mystère d’Éleusis si je plonge en moi

Chardon

Livre violet

Présence et augure.

 

Eaux mimétiques

Le soir humain

Le ciel une armure

Éventails de saphir.

 

J’accepte la mort maintenant

Son seuil de pierre

Ses arbres nocturnes

Le chant des forces finalement.

 

Ce qui marque mon caractère tragique

C’est la mort qui ne règne pas et procrastine

S’opposant à la terre nue des hêtres

Pour lesquels on ne peut pleurer.

 

Ici pas de naissances

Pas de falaises nuageuses

Juste un buisson sec de genêt et de buis

Toute la flore digitale

Sagittaires orange.

 

Je participe à la cascade

Différente de celle d’Une Symphonie Alpestre op.64.

 

Or pour l’or dans les petits fonds des ruisseaux

Je dissous le matin

Car le matin touche à l’azur noirci

Et à la Voie Lactée

Manifestation aurifère et dure.

 

Je suis la licorne du dessin

J’ai la merveilleuse mine de plomb au milieu du front

J’appelle cela mon troisième œil

Question des 7 chakras

Existence astrale.

 

La matière ne suffit pas au grand abandon de minuit

La forêt est restée nue et pierreuse

Nudité du ruisseau du chemin de nudité

Qu’ai-je de plus grand ?

Le feu le vent les eaux

Empédocle

Mon individu est triple.

 

Didier Ayres

  • Vu : 245

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.