Identification

Les ébouriffés, Anne Cortey, Thomas Baas (par Yasmina Mahdi)

Ecrit par Yasmina Mahdi 16.06.23 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, Grasset

Les ébouriffés, Anne Cortey, Thomas Baas, Grasset Jeunesse, Coll. Lecteurs en herbe, avril 2023, 32 pages, 16,90 €

Edition: Grasset

Les ébouriffés, Anne Cortey, Thomas Baas (par Yasmina Mahdi)

La traversée des nuages

Anne Cortey (née en 1966 à Avignon, devenue auteure et illustratrice après une maîtrise d’histoire de l’art), a écrit le texte de ce bel album jeunesse que Thomas Baas (né en 1975 à Strasbourg, diplômé des Arts décoratifs de Strasbourg) a richement illustré. Le livre aux dimensions de 30x20 cm, à la couverture reliée, fort de 32 pages, se présente aux jeunes lectrices et lecteurs en format paysage, ce qui est inhabituel et donc original.

Deux couleurs prédominent, complémentaires : le vert – vert émeraude, vert olive –, et des gammes d’orange – mat ou carotte – et de rose fuchsia. Les éléments du paysage, liquides et solides, les différentes espèces animalières entourent une cabane solitaire en bordure de lac. Dès le lever, les ébouriffés, en compagnie de leur chien, court sur pattes, vont faire fi de la pluie pour s’élancer joyeusement vers la cime des arbres. Et une aventure va commencer : la traversée des nuages. Et cela de l’aube à minuit… « La tête et les bras levés vers l’océan, / les ébouriffés se tiennent debout / sur l’herbe encore humide ». Les voilà partis très loin !

Un site grandiose au creux d’une vallée est rendu avec harmonie par une palette chromatique froide de noir bleuté, bleu vert et vert sombre éclairés par de brèves touches et des lignes luminescentes de blanc argenté. Thomas Baas superpose des lavis fluides et des ombres cotonneuses aux contours flous mais aux formes pleines et définies, reconnaissables, qui se reflètent dans les eaux du lac. L’ensemble est traité dans le registre de l’opacité et du sfumato avec des aplats souples. Les jeunes regardeurs apprendront à discerner le lointain, à la manière de Léonard de Vinci qui conseillait que « les ombres et les lumières se fondent sans traits ni lignes comme une fumée ». Çà et là, des détails minutieux et élégants ajoutent du mystère et de la profondeur de champ : un vol de canards sauvages, une jeune grenouille en premier plan, une pie sur le toit, un champignon ou une limace, etc.

Les ébouriffés seront transportés grâce à un étrange véhicule à travers les airs, et « c’est le grand chambardement ». Anne Cortey livre des fragments poétiques qui ajoutent une intensité aux peintures pleine page. Des textes courts de 3, 4 ou 5 lignes sont indépendants et rendent hommage à la plénitude de la nature. L’ensemble est raffiné et très contemporain.

Dès 4 ans.

 

Yasmina Mahdi


  • Vu : 1038

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Yasmina Mahdi

 

Lire tous les articles de Yasmina Mahdi

 

rédactrice

domaines : français, maghrébin, africain et asiatique

genres : littérature et arts, histoire de l'art, roman, cinéma, bd

maison d'édition : toutes sont bienvenues

période : contemporaine

 

Yasmina Mahdi, née à Paris 16ème, de mère française et de père algérien.

DNSAP Beaux-Arts de Paris (atelier Férit Iscan/Boltanski). Master d'Etudes Féminines de Paris 8 (Esthétique et Cinéma) : sujet de thèse La représentation du féminin dans le cinéma de Duras, Marker, Varda et Eustache.

Co-directrice de la revue L'Hôte.

Diverses expositions en centres d'art, institutions et espaces privés.

Rédactrice d'articles critiques pour des revues en ligne.