Identification

Le Cerf-volant, Laetitia Colombani (par Philippe Leuckx)

Ecrit par Philippe Leuckx 27.08.21 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Roman, Grasset

Le Cerf-volant, Laetitia Colombani, juin 2021, 208 pages, 18,50 €

Edition: Grasset

Le Cerf-volant, Laetitia Colombani (par Philippe Leuckx)

 

L’Inde, les personnages féminins, la misère, forment le tableau sombre du nouvel opus de Laetitia Colombani, que La Tresse a largement fait connaître. On retrouve ici, dans cette histoire dramatique, les communs dénominateurs du livre La Tresse. Une Française Léna, venue en Inde, pour apurer un chagrin, tombe réellement amoureuse de ce pays d’accueil. Par un concours de circonstance, une petite fille de la sous-caste des Intouchables bouleverse sa vie. On est plongé, avec ce livre, dans l’Inde injuste des castes, dans la misère noire des exclus, des lois discriminatoires qui font que les plus pauvres n’ont guère droit à l’éducation et à la culture.

Léna, professeur autrefois en France, va tout faire pour offrir aux plus miséreux un brin d’éducation et d’apprentissage, et ce, au grand dam des parents, des autorités. La petite fille au cerf-volant, Latifa, Léna, Preeti, la cheffe d’une « Red Brigade » d’autodéfense, sont les personnages principaux de cette histoire prenante, directement axée sur la société indienne d’aujourd’hui, privilégiant les castes hautes.

Colombani relate tous les aléas d’une aventure folle. Quelle idée d’inventer une école pour des gens considérés comme impurs ! Quelle idée d’apporter des germes de démocratie dans un sous-continent qui en manque tellement ! L’Inde traditionnelle, avec ses us et coutumes, ses petits restaurants (dhaba) qui ne vivent que par le travail forcené d’enfants, avec la pression étonnante des traditions qu’on ne peut faire trembler, émerge de ce roman actuel qui va peut-être aider à une autre réflexion sur ces pays victimes de leur propre culture.

Les enfants, parmi tous les exclus, sont les plus exposés à tous les maux : pollution, malnutrition, acculturation, injustice notoire. Ils offrent un avenir érodé avant qu’il ne s’exprime et se développe. Les combattantes que sont Léna et Preeti (elle aussi Intouchable rebelle) vont remuer les consciences et agir selon leur conception de la liberté. Toutefois, Preeti aura mis du temps pour « épouser » les vues de la Française. Un abîme les séparait. Une langue (l’anglais) va les rapprocher peu à peu.

Le roman bouillonne de tensions, de retraits, d’avancées, d’égarements, de petites joies conquises de haute lutte. C’est la qualité première d’un roman écrit joliment, sans emphase, misant sur les caractérisations essentielles des personnages. Ce qui se lit s’éprouve : le réalisme des tableaux est assuré par un sens de l’observation et de la description des atmosphères. Colombani renoue avec les composantes de La Tresse, et approfondit son étude des sociétés humaines étrangères.

Un roman qui s’adresse à tous les publics et ravira les amateurs de pittoresque et d’exotisme.

 

Philippe Leuckx

 

Laetitia Colombani est une réalisatrice, scénariste française. Elle a publié chez Grasset deux romans, La Tresse, et Le Cerf-volant.

  • Vu : 642

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...