Identification

Lao du placard, Loïc Demey, Cheyne éditeur (par Philippe Leuckx)

Ecrit par Philippe Leuckx 03.12.21 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, Cheyne Editeur

Lao du placard, Loïc Demey, Cheyne éditeur, Coll. Poèmes pour grandir, septembre 2021, Ill. Clothilde Staës, 48 pages, 15 €

Edition: Cheyne Editeur

Lao du placard, Loïc Demey, Cheyne éditeur (par Philippe Leuckx)

 

Loïc Demey est professeur, écrivain, romancier, poète. Il est Lorrain. Le jeune auteur s’est fait remarquer de la critique par quatre livres depuis 2014. Le voici entré dans la collection destinée aux enfants, avec un très beau récit poétique. Tiré à 3000 exemplaires, l’ouvrage pourra séduire les plus réticents à cette littérature d’enfance. Ici respirent l’intelligence, la finesse, l’étonnement, et les mots de Demey ont trouvé un allié sans pareil avec les images très colorées, très vives et imaginatives de Clothilde Staës.

Ou comment en quarante-huit pages entrer dans le monde d’un enfant différent, Lao. Il ne parle pas mais comprend tout. Il s’invente des publicités au creux de son placard. Sa mère est triste. Son père l’a quittée. Il y a bien les grands-parents qui veillent sur lui et l’accueillent.

Dans cet univers feutré, triste, le pouvoir de l’imagination se donne les mots que l’enfant ne possède pas.

« Je n’arrive pas à montrer mon sourire aux autres, ni à donner de la voix à mes idées » dit l’enfant, qui compte, se mesure aux nombres, monologue. Heureusement sur son parcours arrive cette petite Camille qui parle très vite et accroche tous les mots entre eux. Elle va être son salut sur le chemin de la renaissance.

Le placard a sa charge de symboles : c’est le lieu de la relégation, c’est l’endroit sans intérêt où l’on range les balais, c’est aussi le lieu de l’enfance laissée à elle-même. Lao s’y trouve bien parce qu’il y a accord entre lui et cet espace réduit : fait de silence et de concentration.

La finesse de Demey est de laisser champ à l’imaginative recréation d’un univers, souvent taxé de glauque. Du glauque peut naître la plus belle des lumières.

On comprend comment cette histoire pourra chez l’enfant un peu en marge délivrer sa dose de liberté et d’autonomie. Chaque enfance est à protéger ; l’auteur, hypersensible, ne donne pas de leçon mais insinue dans notre conscience de lecteur une force incroyable qui s’appelle sans doute l’espérance.

La graphiste Staës sait animer les couleurs, dessiner même la tristesse d’un décor ; elle insuffle une belle part d’inconnu à découvrir.

L’histoire aura son épilogue à même de rassurer les enfants inquiets. Entre-temps l’auteur aura fait fête aux mots – il est poète – avec ses néologismes(spychologue – sclauphobe) et sa langue fluide : « La colère est née dans mon ventre, a remonté ma poitrine, a fait gonfler mes poumons et s’est arrêtée au niveau de ma gorge ».

Une histoire prenante et une écriture stylée, de quoi étonner et surprendre. Un beau livre. L’auteur est à suivre, il regorge de talents.

 

Philippe Leuckx

 

Loïc Demey est un écrivain français, né en 1977. Il a publié à ce jour cinq livres : Je, d’un accident ou d’amour (2014), D’un cœur léger (2017), La leçon de sourire (2020), et Aux amours (2021, chroniqué dans ces colonnes).

  • Vu : 990

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...