Identification

Jeu, sets et malt, Christophe Roque & Jules Vipaldo (par Murielle Compère-Demarcy)

Ecrit par MCDEM (Murielle Compère-Demarcy) le 14.02.23 dans La Une CED, Les Chroniques, Les Livres, Poésie

Jeu, sets et malt, Christophe Roque & Jules Vipaldo, éditions Contre-Pied, Coll. Le Parasol Pleureur, janvier 2023, 56 pages, 10 €

Jeu, sets et malt, Christophe Roque & Jules Vipaldo (par Murielle Compère-Demarcy)

 

Jeu, sets et malt est une création d’AUTRES ET PAREILS qui a donné lieu à une exposition et une performance le 17 janvier 2023 à la Maison des Jeunes et de la Culture de Martigues. Co-édité par les Éditions Contre-Pied et la Librairie l’Alinéa, avec le comédien Christophe Roque aux photographies et l’auteur Jules Vipaldo aux textes, cette création de toute élégance esthétique avec son papier glacé figure une publication idéale pour ce qu’elle célèbre : « la terrasse de café » où nous entrevoyons avec évidence qu’elle y trouvera parfaitement sa place nomade comme dans un hall de gare, une salle d’attente, … tout lieu de passage où la lecture deviendra un plaisir de dégustation, chaque lecteur en buvant les images et les mots suivant son envie et comme en toute dilettante. Le concept est réussi : qui ne serait pas tenté de feuilleter cette création, attractive en tant qu’objet et gustative par l’arôme des mots qui s’en échappe comme la saveur d’un café sur le bord d’être mise en bouche ?

Plus ou moins corsé, parfois aussi revigorant qu’un verre d’eau fraîche, tonique telle une boisson maltée, … « seul le bouquet / Est arôme », avec du sucre ou par le tumulte, l’air de rien, d’un liquide qui semble dormir et pourtant remue dans sa promesse de délice des ondes insubmersibles prêtes de se dévoiler à qui connaît la fourbe et doucereuse chanson du monde aux cocktails d’ivresse ou enivrants, quelquefois consommés subrepticement « Palme de la probité, / Sur l’échelle de la corruption, / le cocktail glacé voisine / Avec le dessous de table ! ».

Andy Warhol avait par le Pop’art agité les flots subversifs des apparences du monde, Christophe Roque et Jules Vipaldo agitent les reflets de la cafetière, théière et autre force hydrique qui nous réchauffent et chauffent notre grande machine intérieure. Les références (culturelles, littéraires, commerciales) sont aussi délicieuses que les boissons proposées et qui n’aurait pas LA référence n’y perdrait rien au change.

Les incontournables lunettes posées sur la table nous invitent à jeter un œil sur le « set », à entrer dans le « jeu » pour y jouer à qui perd gagne (cf. le titre parodique, locution empruntée au tennis, s’inspire aussi du shōjo manga de Sumika Yamamoto Ēsu o Nerae ! (Jeu, set et match !) qui signifie littéralement « Joue le coup gagnant ! ») et retrouver moult « malt » et autres dimensions, et ça fonctionne. Regardez cette photographie d’un verre frais avec vue aérienne sur son citron sur fond de set rouge, et le voyage synesthésique s’ouvre et toutes les sensations vous saisissent… Les mots les images se mêlent et vous offrent une expérience sensuelle et/ou pétillante qui invite au voyage et le corps et l’esprit.

! MUCHAS GRACIAS !

– Rouge et celadon,

– La composition

– Se réjouit-elle

– D’un demi citron ?

 

Ce ne sont pas des natures mortes mais bien des natures vives et appétentes que l’on voit posées sur la table, en attente d’être dégustées par tous nos sens, attirés ou sollicités.

 

Contrairement à ce que l’on croit, les génies

Ne se cachent pas dans les lampes à huile

Mais dans le reflet des théières.

L’or du temps est servi sur un plateau aussi

Finement ciselé que cabossé :

Il s’appelle « plaisir ».

Qui, avec Jeu, sets et malt, mettrait en doute le pouvoir efficient des mots dès qu’il s’agit de mettre en jeu l’exquise dégustation du plaisir ? « Sommes-nous la cibleD’un sentimentalismede pacotille ? », interroge Vipaldo devant la photographie de son complice Roque donnant à voir un « ’Petit cœur’ (de sucre) non fonduDans sa cuillèreRestée de bois » ? La réponse nous va droit au cœur du plaisir de nous laisser vivre :

 

Nous aimons nous embusquer

Aux terrasses (de l’âme

Et du ‘bien-vivre’)

Et « regarder passer les gens » !

Et regarder le TEMPS et les GENS

– QUI PASSENT !

Jeu, sets et malt ? – À lire sans modération. Dans la sobriété folle ou la fantasque tonicité d’un laps apéritif du réel, quelles que soient les humeurs passagères en jeu sur la table de l’esprit ou du savoir-vivre !

 

Murielle Compère-Demarcy

 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Murielle_Compère-Demarcy

  • Vu: 830

A propos du rédacteur

MCDEM (Murielle Compère-Demarcy)


Lire toutes les publications de Murielle Compère-Demarcy dans la Cause Littéraire


Murielle Compère-Demarcy (pseudo MCDem.) après des études à Paris-IV Sorbonne en Philosophie et Lettres et au lycée Fénelon (Paris, 5e) en École préparatoire Littéraire, vit aujourd'hui à proximité de Chantilly et de Senlis dans l’Oise où elle se consacre à l'écriture.

Elle dirige la collection "Présences d'écriture" des éditions Douro.

 

Bibliographie

Poésie

  • Atout-cœur, éditions Flammes vives, 2009
  • Eau-vive des falaises éditions Encres vives, collection "Encres blanches", 2014
  • Je marche..., poème marché/compté à lire à voix haute, dédié à Jacques Darras, éditions Encres vives, collection "Encres blanches", 2014
  • Coupure d'électricité, éditions du Port d'Attache, 2015
  • La Falaise effritée du Dire, éditions du Petit Véhicule, Cahier d'art et de littérature Chiendents, no 78, 2015
  • Trash fragilité, éditions Le Citron gare, 2015
  • Un cri dans le ciel, éditions La Porte, 2015
  • Je tu mon AlterÈgoïste, préface d'Alain Marc, 2016
  • Signaux d'existence suivi de La Petite Fille et la Pluie, éditions du Petit Véhicule, 2016
  • Le Poème en marche, suivi de Le Poème en résistance, éditions du Port d'Attache, 2016
  • Dans la course, hors circuit, éd. du Tarmac, 2017
  • Poème-Passeport pour l'Exil, co-écrit avec le photographe-poète Khaled Youssef, éd. Corps Puce, coll. « Parole en liberté », 2017
  • Réédition Dans la course, hors circuit, éd. Tarmac, 2018
  • ... dans la danse de Hurle-Lyre & de Hurlevent..., éd. Encres Vives, collection "Encres blanches" , n°718, 2018
  • L'Oiseau invisible du Temps, éd. Henry, coll. « La Main aux poètes », 2018
  • Alchimiste du soleil pulvérisé, Z4 Éditions, 2019
  • Fenêtre ouverte sur la poésie de Luc Vidal, éditions du Petit Véhicule, coll. « L'Or du Temps », 2019
  • Dans les landes de Hurle-Lyre, Z4 Éditions, 2019
  • L'écorce rouge suivi de Prière pour Notre-Dame de Paris & Hurlement, préface de Jacques Darras, Z4 Editions, coll. « Les 4 saisons », 2020
  • Voyage Grand-Tournesol, avec Khaled Youssef et la participation de Basia Miller, Z4 Éditions, Préface de Chiara de Luca, 2020
  • Werner Lambersy, Editions les Vanneaux ; 2020
  • Confinés dans le noir, Éditions du Port d'Attache, illustr. de couverture Jacques Cauda; 2021
  • Le soleil n'est pas terminé, Editions Douro, 2021 avec photographies de Laurent Boisselier. Préface de Jean-Louis Rambour. Notes sur la poésie de MCDem. de Jean-Yves Guigot. Illustr. de couverture Laurent Boisselier.
  • l'ange du mascaret, Editions Henry, Coll. Les Ecrits du Nord ; 2022. Prélude et Avant-Propos Laurent Boisselier.
  • La deuxième bouche, avec le psychanalyste-écrivain Philippe Bouret, Sinope Editions ; 2022. Préface de Sylvestre Clancier (Président de l'Académie Mallarmé).
  • L'appel de la louve, Editions du Cygne, Collection Le chant du cygne ; 2023.
  • Louve, y es-tu ? , Editions Douro, Coll. Poésies au Présent ; 2023.