Identification

Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon (par Philippe Leuckx)

Ecrit par Philippe Leuckx 05.02.21 dans La Une Livres, Critiques, Les Livres, Roman, Buchet-Chastel

Histoire du fils, août 2020, 176 pages, 15 €

Ecrivain(s): Marie-Hélène Lafon Edition: Buchet-Chastel

Histoire du fils, Marie-Hélène Lafon (par Philippe Leuckx)

 

Le Prix Renaudot 2020 va à une romancière française d’une dizaine d’ouvrages pour une chronique familiale.

Lafon a-t-elle nourri son roman des œuvres romanesques d’un Mauriac ou d’une Suzanne Prou ? On pourrait le pressentir vu la matière abordée.

Jouant de la chronologie et d’un siècle l’autre (entre 1908 et 2008), le livre révèle les secrets d’une famille cossue. La narration avance ainsi à grands pas pour suivre de près les personnages principaux de cette saga généalogique. En effet, ce « fils » du titre n’a pas de père connu, est élevé par sa tante Hélène, tandis que sa mère Gabrielle vit sa vie à Paris. Entre Paris et Chanterelle, dans le Lot, l’histoire dévide ses attendus, ses surprises, ses découvertes. On suit ainsi deux familles, les Léoty, les Lachalme, pressentant les liens, les alliances.

Les deux familles ont leur lot d’événements.

Le « fils » André a cru longtemps être le fils d’Hélène et de Léon, entouré de ses sœurs. La quête du père biologique est venue bien plus tard, comme une nécessité vitale, un lien à recoudre avec son passé.

« André avait toujours eu deux mots pour ses mères ».

D’une époque l’autre, la romancière brosse un tableau des usages bourgeois, parisiens et provinciaux. Ces gens-là vivent bien, n’ont aucun souci d’argent, se soucient des réputations et des emplois sûrs.

La langue, sûre, économe, dresse des portraits de personnages ancrés dans le confort et les belles vertus. Je vous le disais, Prou n’est pas loin. Il y a peut-être ici davantage de bienveillance, moins d’acidité dans la description des conventions.

Tout beau roman est une histoire. Certes, le principe généalogique tisse et attise les mystères : quoi de plus intrigant que cette quête du père, inconnu, poursuivi pour qu’il y ait un peu de traces et de raisons de vivre à l’arrivée ?

Lafon, en dépit du nombre des personnages, livre une narration assez claire pour que le lecteur puisse suivre les arbres généalogiques sans s’encombrer ni gâcher son plaisir.

Sans doute certains trouveront-ils la matière un peu désuète – ah ! ces bonnes familles à secrets !

D’autres partageront la reposante lecture de destins brisés que le romanesque a la vertu de recoudre à gros points.

 

Philippe Leuckx

 

Marie-Hélène Lafon est une romancière française. Elle a notamment publié : Le soir du chien Liturgie L’annonce. Et a obtenu le Prix Renaudot des Lycéens 2001, et le Goncourt de la nouvelle 2016.

  • Vu : 547

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Marie-Hélène Lafon

 

Marie-Hélène Lafon est née dans le Cantal en 1962 dans une famille de paysans. Depuis l’âge de 34 ans où elle publie son premier livre, elle ne cesse d’explorer ces lieux des origines et ceux qui y vivent dans un monde en voie de disparition. Depuis 1980, elle vit à Paris où elle est venue pour faire ses études de lettres. Elle est agrégée de grammaire et docteur ès lettres. Elle écrit depuis 1996 et publie depuis 2001 romans et nouvelles, publiés essentiellement chez Buchet-Chastel. Elle enseigne les lettres classiques dans un collège parisien tout en construisant pas à pas une œuvre qui trouve de plus en plus son public.

Bibliographie sélective :

Chez Buchet-Chastel : Le soir du chien, 2001 (en poche Points Seuil 2003, Prix Renaudot des lycéens 2001) ; Liturgie, nouvelles, 2002 (Prix Renaissance de la Nouvelle 2003) ; Mo, 2005 ; Les derniers Indiens, 2008 ; L’annonce, 2009 (Prix Page des libraires 2009, Prix Paroles d’encre 2009) ; Les Pays, 2012 (Prix du Style 2012, Globe de cristal, Prix Arverne 2013) ; Joseph, 2014 (Prix Marguerite Audoux 2009) ; Nos vies, 2017.

Gordana, nouvelle, Ed. du Chemin de fer, 2012 ; Traversée, éd. Créaphis Facim, 2013 ; Chantiers, Ed. des Busclats, 2015.

 

A propos du rédacteur

Philippe Leuckx

 

Lire tous les articles de Philippe Leuckx

 

Philippe Leuckx est un écrivain et critique belge né à Havay (Hainaut) le 22 décembre 1955.

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, italienne, portugaise, japonaise

Genres : romans, poésie, essai

Editeurs : La Table Ronde, Gallimard, Actes sud, Albin Michel, Seuil, Cherche midi, ...