Identification

Hérésies glorieuses, Lisa McInerney (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 28.09.20 dans La Une Livres, La Table Ronde - La Petite Vermillon, Critiques, Les Livres, Iles britanniques, Roman

Hérésies glorieuses, Lisa McInerney, mai 2020, trad. Catherine Richard-Mas, 544 pages, 9,80 €

Edition: La Table Ronde - La Petite Vermillon

Hérésies glorieuses, Lisa McInerney (par Jean-Jacques Bretou)

Cork est une ville charmante, la deuxième ville d’Irlande après Dublin. Depuis la guerre des Deux-Roses elle a la réputation d’une ville rebelle, de même que le Comté de Cork a le surnom de Comté rebelle, ce qui fait souvent dire à ses habitants qu’ils habitent la « véritable capitale de l’Irlande ». Il y a des quartiers chics et des quartiers beaucoup moins bien lotis. De toutes façons avec cent jours de brouillard par an en moyenne, les lumières deviennent vite des lueurs et l’architecture on la devine plus qu’on ne la voit, l’imagination fait le reste. Surtout si l’on abuse du Jameson ou de la bière, en avalant une portion de Fish and chips dégoulinante de graisse pour se réchauffer les mains et tenter de se remplir le ventre. Alors, peut-être on peut se retrouver, d’un coup comme dans une épiphanie face au soleil, Cork est aussi l’une des villes les plus ensoleillée d’Irlande, égaré longeant la Lee, puis en continuant atteindre certainement l’endroit où vit Maureen. Maureen dont le cerveau a tant patiné en voyant un blond long et mince pénétrer chez elle qu’elle s’est défendue de cet être avec la « sainte caillasse » jusqu’à ce qu’il tombe à ses pieds, dans son sang. C’est le début d’une histoire qui va secouer Cork tout entière. On ne plaisante pas avec la « sainte caillasse », ça c’est Jimmy le fils qui vous le dit. Jimmy, celui qui doit faire le « ménage » ou plutôt qui le donne à faire à son « ami » Cusack dont le fils Ryan, dealer plein de remords de conscience, est amoureux de la très chic Kelly.

Hérésies glorieuses est un roman noir avec quelques taches de couleurs. Le roman des quartiers pauvres de Cork où la population désœuvrée bien que continuant à faire survivre certaines croyances catholiques trop solidement ancrées, à entretenir quelques vagues odeurs d’encens, n’écoute plus le curé et a abandonné la messe. Dans la nuit des quartiers oubliés de Cork les silhouettes noires enveloppées de brume des dealers, des drogués, des prostituées, des gens simples dansent une valse infernale. À l’aube, quand la lumière se fait, on peut parfois retrouver les cadavres de victimes de règlements de compte, baigner dans leur sang figé.

Lisa McInerney a du souffle. Son livre de plus d’un demi-millier de pages se lit d’une traite. Pourtant son écriture, parfois très incisive, ne manque pas de style, son vocabulaire est précis, imagé, inventif.

Ce premier ouvrage a été très justement remarqué. Remercions la Table Ronde de l’avoir réédité en poche. Il sera sans doute mis en série pour un autre media.

 

Jean-Jacques Bretou

 

Lisa McInerney, née en 1981 à Galway, est la jeune auteure talentueuse du blog Arse End of Ireland où elle dépeint la vie de la classe ouvrière irlandaise avec cynisme. Elle est l’auteure de cinq nouvelles, et Hérésies glorieuses est son premier roman. Récompensé par de nombreux prix, il sera bientôt adapté en série télévisée.

  • Vu : 547

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.