Identification

Les chiens de guerre, Frederick Forsyth (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 27.03.24 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Folio (Gallimard), Polars

Les chiens de guerre, Frederick Forsyth, Folio Policier, 2023, trad. anglais, Claude et Anny Mourthé, 624 pages, 11,50 €

Edition: Folio (Gallimard)

Les chiens de guerre, Frederick Forsyth (par Jean-Jacques Bretou)

 

L’action se déroule dans un pays africain qui n’existe pas mais que l’on peut imaginer aisément le Zangaro. Le pays est dominé par de hautes montagnes aux ressources minières importantes. Il est par ailleurs traversé par le fleuve Zangaro. À la tête de cet Etat, le Président Jean Kimba, un mégalomane fou à lier, retranché dans son palais, entouré d’une garde personnelle imposante, composée de la presque totalité des défenses militaires du pays, gouverne d’une main de fer. La population qui se chiffre à 220.000 habitants se compose essentiellement de deux ethnies rivales ancestrales, les Vindus et les Cajas, soit respectivement 190.000 individus contre 30.000. Le désamour des uns pour les autres est savamment entretenu, pour la paix de tous. Cependant, c’est sans compter sur la présence, pour le moment très discrète, de puissances occidentales et russes. L’économie est fondée sur une agriculture de subsistance à base d’igname et de manioc. Il n’y a pas d’industrie, et les exportations de bananes et de café sont au point mort. Les enfants souffrent de malnutrition. On se déplace essentiellement sur le fleuve, il n’y a pratiquement pas de route.

Et puis un jour, un aventurier, géologue, nommé Mulroney, se met en quête de savoir si un des sommets du pays, La Montagne de Cristal, ne recèlerait pas quelque trésor, et bingo ! il découvre un filon de platine. Ceci intéresse bien nos amis Anglais, la Manson Consolidated (Mancon) et son responsable sir James Manson. Les échantillons prélevés sur place sont analysés par un éminent géologue, le professeur Chalmers, et la réponse est qu’il y aurait pour le moins au Zangaro 10 milliards de dollars en platine. On savait que l’Afrique du sud dominait le marché du platine avec 950.000 onces par an, suivi par les Russes, 350.000 onces, et le Canada, 200.000 onces, mais là tous les records étaient battus.

Manson ne peut pas résister longtemps à l’appel de l’argent. Il imagine, sans plus de scrupules que peut en avoir le général Kimba, une opération qui doit s’avérer très lucrative, renverser ce dernier et le remplacer par un chef d’Etat fantoche pour s’emparer du platine zangarien. Pour cela, il va faire appel aux mercenaires, aux chiens de guerre ! Le premier, Shannon, est chargé de préparer le coup d’Etat. Il va tout penser dans les moindres détails et rassembler hommes et matériel destinés à la mission. C’est la partie la plus importante et peut-être un peu longue de ce livre. Le reste est consacré à l’action.

C’est un livre passionnant qui a été porté au cinéma, avec, dans le rôle titre, celui de Shannon, Christopher Walken.

 

Jean-Jacques Bretou

 

Né en 1938, Frederick Forsythe est un romancier et journaliste reconnu, ayant reçu de nombreux Prix prestigieux dont le Grand Prix de la Littérature policière, en 1983, et deux Prix Allan Edgar Poe. Son roman le plus connu, Chacal, a été porté à l’écran, comme le sera Chiens de guerre, écrit en 1974.



  • Vu : 339

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.