Identification

Le livre des étreintes, Eduardo Galeano

Ecrit par Marc Ossorguine 09.10.14 dans La Une Livres, Critiques, Amérique Latine, Les Livres, Nouvelles, Poésie

Le livre des étreintes (El libro de los abrazos, 1989), Lux éditeur, 2012, traduit de l’espagnol par Alexandre Sánchez

Ecrivain(s): Eduardo Galeano

Le livre des étreintes, Eduardo Galeano

 

Mille touches de colère et de poésie


Les moins jeunes ont sans doute en mémoire Les veines ouvertes de l’Amérique latine, écrit en 1971 et publié en 78 dans la célèbre collection Terres humaines (Plon). C’est aujourd’hui un éditeur québécois qui s’attache à nous faire découvrir ou redécouvrir une autre partie de l’œuvre d’Eduardo Galeano en français. Quatre volumes sont parus chez Lux ces dernières années : Le livre des étreintes, les voix du temps ; Paroles vagabondes ; et Mémoire du feu.

Entre nouvelles et aphorismes, Le livre des étreintes rassemble un peu moins de 200 textes qui vont de quelques lignes à une ou deux pages. Du merveilleux, de l’ironie et de l’humour (bienveillant), des colères humanistes, des choses vues et entendues, des souvenirs et des témoignages, il y a de tout cela dans ces courts textes qui peuvent prendre des allures d’aphorisme ou de journal.

Voyageur par obligation du fait de la propagation des dictatures, mais aussi voyageur curieux et attentif, ouvert aux rencontres, Eduardo nous livre émotions et réflexions sur un ton qui peut être journalistique ou ethnographique tout en sachant aussi être polémique et poétique.

Il y a dans Le livre des étreintes de quoi nourrir et titiller le lecteur, le faire rêver, sourire et le porter à la réflexion ou la colère. Un grand livre plein de petits textes qui ne sont petits que par la longueur. Un livre que l’on prend avec soi, dans sa poche à livre (celle qui peut accueillir plus que des livres de poche) et dans lequel on peut picorer à tout moment. Un livre qui nous amène aussi à ouvrir d’autres yeux et à porter un autre regard sur le monde qui nous entoure, de près ou de loin.

Pour compléter tout cela, les dessins, gravures et collages qui parsèment le texte apportent une note d’étrangeté qui renforce l’impact du texte en y ajoutant une distance poétique et fantasque et un certain décalage particulièrement réjouissant.

Le livre des étreintes avait fait l’objet d’une première édition française en 1995 (Différence Editions). Pour la version en espagnol, l’éditeur est Siglo XXI España (papier et e-book) sur le site duquel on trouve un entretien avec Eduardo Galeano (en espagnol, bien sûr).

 

Marc Ossorguine

 


  • Vu : 4135

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Eduardo Galeano

 

Eduardo Hughes Galeano, né le 3 septembre 1940 à Montevideo, est un écrivain et journaliste uruguayen, célèbre pour avoir écrit Les veines ouvertes de l'Amérique latine.

A propos du rédacteur

Marc Ossorguine

 

Lire tous les articles de Marc Ossorguine

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature espagnole (et hispanophone, notamment Argentine) et catalane, littératures d'Europe centrale (surtout tchèque et hongroise), Suisse, littératures caraïbéennes, littératures scandinaves et parfois extrême orient (Japon, Corée, Chine) - en général les littératures non-francophone (avec exception pour la Suisse)

Genres et/ou formes : roman, poésie, théâtre, nouvelles, noir et polar... et les inclassables!

Maisons d'édition plus particulièrement suivies : La Contre Allée, Quidam, Métailié, Agone, L'Age d'homme, Zulma, Viviane Hamy - dans l'ensemble, très curieux du travail des "petits" éditeurs

 

Né la même année que la Ve République, et impliqué depuis plus de vingt ans dans le travail social et la formation, j'écris assez régulièrement pour des revues professionnelles mais je n'ai jamais renié mes passions premières, la musique (classique et jazz surtout) et les livres et la langue, les langues. Les livres envahissent ma maison chaque jour un peu plus et le monde entier y est bienvenu, que ce soit sous la forme de romans, de poésies, de théâtre, d'essais, de BD… traduits ou en V.O., en français, en anglais, en espagnol ou en catalan… Mon plaisir depuis quelques temps, est de les partager au travers de blogs et de groupes de lecture.

Blog : filsdelectures.fr