Identification

Le Lac de nulle part, Pete Fromm (par Jean-Jacques Bretou)

Ecrit par Jean-Jacques Bretou 14.02.22 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Roman, USA, Gallmeister

Le Lac de nulle part, janvier 2022, trad. américain, Juliane Nivelt, 448 pages, 24,60 €

Ecrivain(s): Pete Fromm Edition: Gallmeister

Le Lac de nulle part, Pete Fromm (par Jean-Jacques Bretou)

 

C’est un retour vers le passé que Bill, vieillissant, propose à ses enfants, désormais adultes. Un dernier voyage aux pays des lacs canadiens en Ontario, le Parc Provincial Quetico, ses 400.000 km2 et ses deux milles lacs. Alors qu’ils étaient encore enfants et que Bill n’était pas divorcé, les jumeaux Al et Trig (Algèbre et Trigonométrie), de la famille Mathématiques, avaient l’habitude de ces longues randonnées en canoë et des campements sauvages. Désormais Al vit à Denver et Trig en Californie (précisément dans sa voiture depuis qu’il s’est fait renvoyer de son emploi). Bill est divorcé de son épouse Dory. Alors pourquoi renoncer à revoir ce père, à revivre les souvenirs d’antan ? Nous sommes fin octobre, la saison se termine, rendez-vous est donc donné à Minneapolis dans le Minnesota avant de rejoindre International Falls, la ville frontière, en avion.

Notre petit monde se retrouve à l’aéroport de Minneapolis mais Bill qui était là le premier semble ailleurs, il avoue même avoir égaré les bagages. Alors on bouleverse les plans, on rachète des équipements, nourriture déshydratée comprise, on loue une Jeep Cherokee rouge, le voyage jusqu’à la base de départ se fera en voiture. On arrime deux canoës sur la Cherokee et c’est parti pour la grande aventure, la dernière en « famille » !

Un ranger, Chad, accueille les voyageurs, les met en garde contre le froid et sans doute la neige à venir mais leur signe un permis de voyager dans la contrée pour un mois.

Ils mettent leurs embarcations à l’eau, les chargent de leur matériel, s’installent et commencent à pagayer. Les bateaux filent sur l’eau et les souvenirs refont surface. Les jumeaux retrouvent une proximité dont ils ont été privés pendant longtemps, les gestes et des regards complices reprennent naturellement leur place. Ils vont passer de lac en lac en traversant des bandes de terre à des endroits où la nature leur a laissé un chemin, un portage. Chargés des canoës et de leurs sacs à dos, ils progressent lentement par ces passages pour atteindre le lac suivant. Et puis, les jumeaux se rendent comptent que leur père reste très évasif sur leur itinéraire, ils se demandent même s’il a fait l’effort de retenir le lieu des différents portages qu’ils ont pris.

C’est un thriller très prenant se déroulant dans une nature sauvage, mortelle dès l’apparition des premiers froids, et en même temps un livre sur la famille, la gémellité, et les secrets enfouis dont les origines profondes font surface dans le silence de la neige. L’écriture de Fromm est franche, claire. Un bon livre que l’on dévore vite par temps froid.

 

Jean-Jacques Bretou

 

Pete Fromm, né en 1958 dans le Wisconsin, a d’abord été ranger avant de se consacrer à l’écriture. Son livre Indian Creek, traduit en français en 2006, s’est rapidement imposé comme un classique de l’Ouest américain. Ses deux derniers romans, Mon désir le plus ardent et La Vie en chantier ont connu un grand succès public et critique. Il vit avec sa famille à Missoula, dans le Montana.

  • Vu : 841

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Pete Fromm

PETE FROMM est né en 1958 dans le Wisconsin et a d’abord été ranger avant de se consacrer à l’écriture. Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix et ont été vivement salués par la critique. Indian Creek, récit autobiographique, a été son premier livre traduit en français. Il vit dans le Montana.

A propos du rédacteur

Jean-Jacques Bretou

 

Lire les articles de Jean-Jacques Bretou

 

Rédacteur

Jean-Jacques BRETOU est traducteur.