Identification

Juste après la pluie, Thomas Vinau

Ecrit par Philippe Chauché 13.01.14 dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Alma Editeur, Poésie, Roman

Juste après la pluie, 30 janvier 2014, 280 pages, 17 €

Ecrivain(s): Thomas Vinau Edition: Alma Editeur

Juste après la pluie, Thomas Vinau

 

Quelle belle manière d’ouvrir la nouvelle année par ce roman-poésie au titre éclairant, aux éclats romanesques, judicieux et joyeux même parfois dans son insaisissable tremblement. Roman-poésie qui s’appuie sur cette lumineuse phrase de Pavese tiré de son métier de vivre : « Mais la grande, la terrible vérité, c’est celle-ci : souffrir ne sert à rien », en effet ! Cette vérité terrible ouvre ceux qui ne s’en doutaient pas à de nouvelles aventures de la liberté libre, ce qui n’est jamais de tout repos.

Vinau attentif à ce qu’il voit, c’est l’œil qui écrit, choisir ses mots avec la même attention que porte Matisse à choisir ses pigments. A ce qu’il sent, la peau toujours aux aguets. A ce qu’il pense, les mouvements du corps sont aussi des sauts dans l’espace de la pensée vive qui jamais n’oublie d’en sourire. A ce qu’il entend, l’oreille qui chante ; vigilance de l’écrivain aux éclairs du Temps, au vent, au soleil, aux comètes, aux fleurs et aux fruits, au ventre doux de la terre, comme finalement chez Francis Ponge,  son ancêtre en art du bref.

« Une petite vie

pleine et fraîche

comme une rivière

 

une petite rivière

pleine et fraîche

qui nous file

entre les doigts »

 

« L’été lorsque tout brûle

les guêpes viennent se rincer les ailes

au fond de tes yeux noirs »

 

« Jouer à ensevelir

sous le sable

les feuilles mortes

la peur »

 

Rien ne paraît plus simple, les phrases de Vinau font des bulles, elles glissent, se posent, s’envolent, esquissent un trait, un temps, un regard, un doute, un sourire, s’allongent, s’assoupissent, se lèvent et dansent. Juste après la pluie est une lettre aux voyants qui savent entendre, haute définition de l’art romanesque dans sa plus pure légèreté, belle manière d’embrasser la nouvelle année.

 

Philippe Chauché

En librairie le 30 janvier 2014

  • Vu : 4074

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Thomas Vinau

 

Thomas Vinau est né en 1978 à Toulouse. Habite dans le sud avec sa petite famille. S’intéresse aux choses sans importance et aux trucs qui ne poussent pas droit. Écrit des textes courts et des livres petits, des romans (Alma éditeur, 10/18), pour la jeunesse (Motus, Donner à Voir), et de la poésie (Pédalo Ivre, Gros Textes, Cousu Main, et plein d’autres).

Pour suivre son travail : etc-iste.blogspot.com

 

 


A propos du rédacteur

Philippe Chauché

 

Lire tous les articles de Philippe Chauché

 

Rédacteur

Domaines de prédilection : littérature française, espagnole, du Liban et d'Israël

Genres : romans, romans noirs, cahiers dessinés, revues littéraires, essais

Maisons d’édition les plus fréquentes : Gallimard, Minuit, Seuil, Grasset, Louise Bottu, Quidam, L'Atelier contemporain, Tinbad, Rivages

 

Philippe Chauché est né en Gascogne, il vit et écrit à St-Saturnin-les-Avignon. Journaliste à Radio France durant 32 ans. Il a collaboré à « Pourquoi ils vont voir des corridas » (Editions Atlantica), et récemment " En avant la chronique " (Editions Louise Bottu) reprenant des chroniques parues dans La Cause Littéraire.

Il publie également quelques petites choses sur son blog : http://chauchecrit.blogspot.com