Identification

J’étais à deux pas de la Ville Impériale (6/10)

Ecrit par Didier Ayres 10.10.14 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

J’étais à deux pas de la Ville Impériale (6/10)

 

II

 

A la télévision

Non, à part.

En tête-à-tête, on ne peut pas.

Je suis comme Heidi.

Tu peux garder son micro ?

Oui, avec ses lunettes ?

C’est pire que ce que j’imaginais.

Douce ivresse. Douce ivresse.

Tu arrives au 214, il y a une étiquette sur la porte.

Inspirée ?

Il n’y a rien.

Non, vraiment. C’est très faible.

Tu cadres le profil.

Il est vraiment cynique ?

En fait, je ne le connais pas beaucoup.

Une trentaine ?

Peut-être, en tout cas au moins dix années de moins que moi.

Le maquillage !

Evite le cerne rouge.

Non, celui qui passe devant la caméra.

C’est ainsi que disent les gens du métier, le casting.

Tu as vu ?

Quoi ?

Là ?

Non.

 

Dans les locaux d’un journal

Théophile.

Son prénom ?

Tu peux ?

Dans la rubrique locale.

Tu feras le passage.

Par dessus le reste.

Juste une fois ?

Il veut que cela passe.

Mon père.

L’en-tête, là ?

La page.

Une petite, petite, toute petite erreur.

Mon angoisse.

Ton angoisse.

 

(en aparté)

Une nuit. Tristan. Tristan ? Tu es là ? Tristan ? Viens. Marche. Descends. Parle-moi… C’est une seule et même idée toujours, que ça ne s’arrête pas, que ça ne finisse jamais, qu’on soit toujours là, toujours. Bois. Prends le verre à pied. Obligé ? Tristan ? Tristan ? Tu es là ? Tristan. On aurait passé l’hiver à Wichita. Par ailleurs, on ne sait jamais. Une fois pour toutes. Non, il est pas là. Non. Non, pas là. Tristan ? Viens. Une nuit. Une sale nuit.

 

Didier Ayres

 


  • Vu : 2015

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.