Identification

Chaplin Personal 1952-1973, Yves Debraine (par Fanny Guyomard)

Ecrit par Fanny Guyomard 05.06.19 dans La Une Livres, Critiques, Arts, Les Livres, Editions Noir sur Blanc

Chaplin Personal 1952-1973, février 2019, 144 pages, 110 photographies, 29 €

Ecrivain(s): Yves Debraine Edition: Editions Noir sur Blanc

Chaplin Personal 1952-1973, Yves Debraine (par Fanny Guyomard)

« Charlie Personal », mais pas Charlie « intime ». Car il y a un peu de mise en scène, dans ces photos saisies par le consentement de l’artiste.

Le feu photographe et reporter Yves Debraine a capturé des milliers de photos du grand cinéaste, après son départ des Etats-Unis en 1953, et jusqu’à sa mort en 1977. De ces deux décennies, une centaine de photographies argentique ont été retenues, certaines déjà connues, d’autres jamais encore publiées.

Tout commence avec la croustillante – ou plutôt fondante – anecdote du poulet à la crème. C’est en conseillant un restaurant servant ce plat au couple Chaplin fraîchement débarqué sur le sol suisse qu’Yves Debraine noue le premier contact. La suite, elle se fera en photo, le jeune français étant reconnu comme le photographe attitré de la famille.

Car plus qu’un hommage au « roi de l’expressivité », c’est un ouvrage sur Chaplin père, avec sa femme Oona O’Neill et leur ribambelle d’enfants. On aime les cartes de vœux à Noël, mises en scène par le cinéaste. On aime aussi lorsque le père fait le clown, imité par ses rejetons. A côté des sorties officielles, on nous donne à voir Chaplin à son bureau, ou le maladroit skieur… Ses sautes d’humeur restent, elles, cantonnées à des anecdotes écrites.

Si quelques clichés auraient gagné à donner plus d’explications, l’ensemble offre un bel aperçu des dernières décennies de la vie de Chaplin, bien moins connues que sa carrière américaine. Le photographe ferme cependant son objectif pour les dernières années de sa vie, Chaplin dépassant les 80 ans. Pour ne garder que l’image enjouée et énergique de cet homme qui a fasciné et fascine encore plusieurs générations.

 

Fanny Guyomard

 


  • Vu : 539

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Yves Debraine

 

Le reporter-photographe Yves Debraine est décédé à Lausanne à l’âge de 85 ans. Installé en Suisse depuis 1948, ce Parisien de naissance a oeuvré pendant des décennies pour divers titres comme L’Illustré, la Schweizer Illustrierte ou L’Hebdo.

Formé à l’Agence France-Presse, Yves Debraine avait “un style très efficace, évitant l’effet gratuit. Il n’a jamais eu d’ambition artistique et a refusé hommages et exposition, à une exception près”, poursuit celui qui s’occupera des archives, son fils, Luc Debraine.

Yves Debraine a collaboré avec de nombreuses autres publications comme Time, Stern, Epoca ou Paris-Match, tout en signant l’illustration de plusieurs livres pour les éditions Time-Life.

 

A propos du rédacteur

Fanny Guyomard

Lire tous les articles de Fanny Guyomard

 

Fanny Guyomard, journaliste et ex-khâgneuse, elle s’intéresse plus particulièrement à la question de soft power passant par les arts et le numérique. @FannyGuyomard