Identification

52.dimanche (XXXIV)

Ecrit par Didier Ayres 19.10.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (XXXIV)

 

la pensée

que dire de ce sujet, la pensée ?

sinon, à redire qu’elle agit par flux continu et par intervalles comme l’eau dans les cornues des sciences physiques

ce qui me va et me fait rêver – au sens figuré –, c’est la possibilité de discontinuité, de bris, de cassure

j’écrivais un jour le mot « cessure » qui n’existe pas évidemment, mais qui est intéressant parce qu’il résume assez cette question, puisqu’il est à la fois cesser et couper ; telle est ma pensée

d’ailleurs, tout rationnel n’est pas éloigné pour saisir cette discontinuité, les phénomènes de rupture, rupture mais flux

c’est ainsi que la pensée, mes pensées m’interrogent car elles sont ensemble un continuum et une conscience spéculaire

je trouve que la pensée est un phénomène noble et singulier et qu’elle doit être gagnée par celui qui pense

une activité cérébrale et continuelle, que l’on ne connaît que par sa forme, et qui fait notre énigme

ce que j’écris, je le pense assurément, et c’est écrire qui compte ce que je pense

la chose fait l’idée et l’idée fait la chose, dans le même mouvement

c’est comme inscrire le mot fin dans un film par exemple, car c’est à la fois parce que c’est la fin que l’on écrit le mot fin, et que le mot fin est écrit parce que c’est la fin

la pensée au tribut d’écrire est de cette nature, et peut-être tout travail créateur, toute quête de signification

notre pensée n’existe que par accumulation de signes, et discontinuité, divisée de l’intérieur comme le mot fin qui aboutit l’aventure narrative

je pense grandement ces jours derniers à quelque chose d’approchant, les questions de la division, dont je parlerai peut-être plus tard si vous me le permettez

bien à vous

 

Didier Ayres


  • Vu : 1885

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.