Identification

52.dimanche (XXIII)

Ecrit par Didier Ayres 25.06.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (XXIII)

 

dimanche 3 juin 2012

 

bord à bord

une toute petite lettre aujourd’hui, sous l’emprise d’un bon rêve, après cette nuit violente, d’orage et de vent

cette correspondance dominicale me rend toujours un peu nerveux, car elle remplit ma journée de quelque chose d’électrique comme si mon épître vivait hors d’elle un instant et me saisissait, le soir venu, par sa mise au propre

hier midi j’avais mon titre : bord à bord

de là, la discussion sur la question de joindre réalité et fiction – fiction au sens large

quel est ce bout à bout ?

je le conçois comme le sumbolon grec, c’est-à-dire en considérant les deux parties de la division et la déchirure, qui s’assemblent

le réel n’est jamais tout simplement comme cette tourterelle grise qui, du toit, cherche à s’élancer dans l’espace vacant de la ruelle, et même si c’est une forme certaine de vérité, il reste que le réel est surtout une impression de réel

laissez-moi revenir à Descartes, encore une fois, et à sa table rase qui excluait le rêve de l’ontologie de la veille – je dis ça très grossièrement

mais cela facilite ma tâche, car je peux maintenant dire plaisir, douleur, faim, soif, voir, entendre, enfin tout ce petit monde du sensible qui reflète pour nous les moments de réalité et leurs diverses impressions quand, pour finir, c’est la coagulation, la coalescence, le « et » de Deleuze, la phrase qui ne s’interrompt jamais, qui est la portée d’arc, le territoire, la visée, le texte recommençant par lequel nous justifions de nous-mêmes

par ailleurs, je crois qu’écrire la réalité, entraîne le réel en lui-même, comme par voie de conséquence

merci

j’essaierai peut-être de développer cette dernière idée plus tard

 

Didier Ayres


  • Vu : 1705

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.