Identification

52.dimanche (XIV)

Ecrit par Didier Ayres 20.04.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (XIV)

 

dimanche 1er avril 2012

 

lettre pour les pâques fleuries

qui va ?

en fait qui est celui qui agit à l’intérieur, et que je connais simplement dans le prisme de ma propre étrangeté ?

je ne sais

il s’agit sans doute de quelqu’un qui a une part de ressemblance avec moi, car celui qui écrit n’est pas exactement celui qui vit

par exemple, que puis-je définir à partir du bon goût du bol de café de ce matin, sinon à m’en faire l’interprète ?

cela questionne le corps, l’unité de soi, la totalité

de cette façon celui qui écrit est une sorte de fiction, un être de verre où la réalité vient comme en une coupe

qu’est-ce que le vin ? qu’est-ce que la coupe ?

sans doute, vigne et cristal, des épithètes qui se centralisent sur l’ici et le maintenant de la locution

c’est le moment où se préparent la mort et la déclinaison du temps, comme une forme de secours, de la possibilité d’une nuit cendreuse en soi, pour apercevoir l’étrange personne que je suis à moi-même et qui me fait locuteur

d’ailleurs cette belle journée des rameaux se prête bien à l’introspection, à réfléchir au corps et à son double solitaire, l’âme

je n’ajouterai qu’une chose, c’est que ce double, cette personne que je ne connais pas, en un sens – car elle n’existe qu’au milieu du papier – ou dans l’éclat bref et noir d’une tasse de café – est une occupation principale, faîtière

j’ai sous les yeux la baleine de Jonas, en guise de poisson d’avril, magnifique miniature persane, qui ressemble un peu à ce que je ressens aujourd’hui : les rapports du dedans et du dehors

porosité, encore une fois

dilatation

moment dilatoire

 

Didier Ayres


  • Vu : 1678

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.