Identification

52.dimanche (XIII)

Ecrit par Didier Ayres 13.04.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (XIII)

 

le dimanche 25 mars 2012

 

qui discourt ?

ou le portrait de l’artiste en lui-même

ce matin, au milieu de la page, l’angélus qui sonne comme une biffure

et par cette sonnerie je vais essayer de rendre intelligible ce quelque chose de la blessure, de l’instabilité propre à l’action d’écrire, apparition des idées et des discours

c’est comme naturel que cette intelligence vienne en brise-lames, une forme d’esprit qui s’étaie dans le bois d’œuvre de mon travail

pour dire, le portrait de l’artiste en son miroir, c’est essayer de capter cette intelligence naturelle, par exemple, à la manière de ce stupéfiant autoportrait du parmesan, peinture difficile et âpre comme une feuille blanche, mais miroir spirituel

ce portrait dit comment œuvrer en notre solitude et le pouvoir de cette solitude

je m’explique – au moins sur la réparation de soi

le besoin d’écrire qui ne correspond pas à un désir sensuel, à un appétit, mais plutôt à une forme morale où il y a plusieurs secrets qui résident (je veux dire cette bizarre lumière de la solitude)

il faut une sorte de licence, de liberté pour être entier dans cette page/tableau convexe du parmesan/intrigue sexuelle de cette main surdimensionnée/impression que c’est une jeune fille qui est peinte et non le jeune Francesco Mazzola/visage de jeunesse maniériste/révolte et violence

ce mystère n’est pas accompli bien sûr, cela n’aurait pas de sens, car le désir sublimé est un sentiment qui se retourne contre soi

métamorphose

bâtir une tour de guet, un château lent, une chapelle capable de se dresser comme une fortification par devers soi

oui, le dieu nietzschéen, ce dieu beau et effrayant

voilà le peu pour ce matin, et on me pardonnera les incohérences d’aujourd’hui, en me permettant de revenir une autre fois sur le miroir et de ce qui s’approche en soi de l’idée de soi-même

 

Didier Ayres

 

Tous les textes de Didier Ayres


  • Vu : 1728

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.