Identification

52.dimanche (XII)

Ecrit par Didier Ayres 06.04.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (XII)

 

dimanche 18 mars 2012

 

épaisseur et transparence

1. opacité

oui, car écrire, en un sens, manque toujours son but, par son métier même qui est de faire valoir le réel

elle épaissit, par exemple, le moment de silence devant la fenêtre et le soleil de huit heures qui brille faiblement sur la ruelle humide

elle, l’écriture, rend épaisse cette ruelle, tout en la faisant exister, et me permet de déduire la beauté de ce moment, qui n’a de sens que par le destin complexe d’une phrase

c’est ainsi que j’entends l’épaississement, l’opacification, comme l’existence surnuméraire qui dit la pluie et le soleil blanc de la matinée

mon opinion est générale, à savoir que l’idée existe avant qu’elle soit écrite, ce qui revient à débusquer cela en quoi le réel va dans l’idée, épaissi pour ne pas dire noirci, mais augmenté

augmenter, voilà, le terme est mieux choisi

doubler, améliorer, valoriser le réel par la nature ambiguë et labile du langage substantifié

2. la clarté

j’en viens à la clarté et cette fameuse citation de Boileau qui en est l’ombre tutélaire

écrire clair, écrire clairement, c’est ainsi que l’on comprend clairement, comme une clarté dévouée à faire d’elle-même sa propre réalité, comme on pourrait faire la lumière dans une enquête

cependant la clarté est souvent obtenue par la simplicité d’expression et correspond bien aux choses simples, roses, soleil, horizon azuré du crépuscule, etc.

ce qui revient à dire, en somme, qu’éclaircir – rendre clair – augmente de facto l’esprit de ce soleil ou de ces roses, lequel est subordonné à l’activité d’inquiétude qui est celle d’habiller la nudité du réel

écrire clair, c’est le plus difficile, car cela oblige à peu de mouvement, à des parcours assez stricts dans l’écoulement du syntagme, et une justesse dans les possibilités de la lexicologie

écrire pour dire l’espacement, l’intervalle avec la ruelle et son petit monde printanier

écrire, en somme

 

Didier Ayres

 

Tous les textes et articles de Didier Ayres


  • Vu : 1631

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.