Identification

52.dimanche (IX)

Ecrit par Didier Ayres 16.03.13 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52.dimanche (IX)

 

ce dimanche 26 février

la coupure

je cherchais aujourd’hui à explorer, à regarder d’un peu près ce qu’est le désir d’écrire, et j’ai trouvé ce mot : la coupure

oui, le désir et son aspect en arrêt devant l’objet consommé, comme une page est « brûlée » en quelque sorte par l’encre qu’elle reçoit

et comme je dis brûlure, désir et brûlure, il est logique de penser à la coupure, à ce que fait le coupant de la page dans le continuum du réel

de cette façon, l’impression d’une maison de papier – comme j’ai parfois aussi des impressions de sommeil, ou de maisons de langue – fait un îlot, une coupure dans l’étoffe de la journée

comme un intervalle entre ce qui est écrit et ce qui est

évidemment la tâche est difficile pour moi, car ce qui fait la référence, intériorisée et profonde, jouit d’une réalité confuse et difficile d’accès et ce qui est disjoint, se donne, seul, pour réel, lequel n’a pas de nature véritable sinon une action effective

le corps dans cette proposition, est attaché, ici, aux fleurs de la fenêtre, à la nature morte des fruits qui sont dans le compotier, quelque chose comme Lubin Baugin – peinture qui parle d’abord de spiritualité, puis de petits poissons séchés parfois –, assemble une réflexion immatérielle, une vision et une page

ce corps est quelque chose qui est interrompu par cet effleurement de la réalité, et pour rendre mieux, par exemple, la qualité musicale du langage, je me guide vers moi-même et en quelque sorte je passe en la compagnie de ce travail d’aujourd’hui, à ne décrire que l’en-tête de l’épître de ce jour

que dire de plus ?

une grande alacrité, ce moment qui, ce moment réuni et assemblé

 

Didier Ayres

 

Tous les textes de Didier Ayres


  • Vu : 1750

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.