Identification

52. dimanche (XLV)

Ecrit par Didier Ayres 25.01.14 dans La Une CED, Ecriture, Ecrits suivis

52. dimanche (XLV)

 

la coupure

c’est avec un peu d’angoisse ce matin que je me suis mis à la rédaction de cette lettre, en ressentant une oppression presque chaude qui me fait plier en moi et m’a inspiré cette coupure

oui, quelque chose qui engendre le mouvement, le bris, l’épars

et dans un autre sens, qui fait se couper, se retirer du flux des choses, réduire en soi la part de réel, comme une capture de la réalité en petits segments, en divers syntagmes

et c’est ici que l’angoisse a son sens, car la coupure pour finir ne s’épuise pas, reste ouverte

écrire revient donc à mettre en valeur, constituer un lien

je ne fais, en vérité, qu’accuser la vieille théorie de la chose et de l’idée, en espérant en faire avancer la cause

car l’exercice d’écrire est une forme de coupure entre ces deux concepts, coupure ou couture peut-être, comme un effet de réel qui ajoute au réel

comment cette angoisse de ce matin est venue sans raison et sans objet, pour accompagner cette simple lumière d’automne qui poudroie dans le cadre de la fenêtre, sinon à décrire le détail du flux lumineux, et cette lumière qui évolue quand je distingue en moi la qualité exaltée de ce poudroiement ?

je voulais en vérité, intituler cette chronique d’aujourd’hui, le temps et la chambre, afin qu’on y reconnaisse la nécessité des clôtures

mais l’idée de coupure est venue s’ajouter et m’accaparer soudain, comme un effet de réel à distinguer

 

Didier Ayres


  • Vu : 1981

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Didier Ayres

 

Lire tous les textes et articles de Didier Ayres


Rédacteur

domaines : littérature française et étrangère

genres : poésie, théâtre, arts

période : XXème, XXIème

 

Didier Ayres est né le 31 octobre 1963 à Paris et est diplômé d'une thèse de troisième cycle sur B. M. Koltès. Il a voyagé dans sa jeunesse dans des pays lointains, où il a commencé d'écrire. Après des années de recherches tant du point de vue moral qu'esthétique, il a trouvé une assiette dans l'activité de poète. Il a publié essentiellement chez Arfuyen.  Il écrit aussi pour le théâtre. L'auteur vit actuellement en Limousin. Il dirige la revue L'Hôte avec sa compagne. Il chronique sur le web magazine La Cause Littéraire.