Identification

Stock

Les éditions Stock sont une maison d'édition française, filiale de Hachette Livre, elle-même filiale de Lagardère Media.


Nous sommes jeunes et fiers, Solange Bied-Charreton

Ecrit par Yann Suty , le Vendredi, 17 Janvier 2014. , dans Stock, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Roman

Nous sommes jeunes et fiers, 3 janvier 2014, 240 pages, 18 € . Ecrivain(s): Solange Bied-Charreton Edition: Stock

 

Bobo : mode d’emploi. Ivan et Noémie sont Parisiens. Ils sont jeunes, ils sont beaux, ils s’aiment. Elle est prof de collège, il est mannequin. Ils sont beaucoup de choses pour eux, mais ils ne sont pas contents. Tout devient prétexte à râler, le moindre détail vire à la polémique.

Un jour, un accident va tout changer. Les changer eux, changer leur relation, changer leurs rapports aux autres, à la société. Voilà qui les pousse à remettre en cause la civilisation même dans laquelle ils vivent. Mais contre quoi seront-ils prêts à l’échanger ?

L’intérêt de ce livre n’est pas à chercher dans l’histoire, sommes toutes banale, mais plutôt dans son traitement. Solange Bied-Charreton prend pour cible les jeunes bobos parisiens trentenaires et se livre à une véritable radioscopie. Elle décrit tout de leur vie, avec une obsession maniaque du détail qui donne des airs presque ethnologiques au livre. Le lecteur connaîtra tout de leur appartement et de la manière dont il est décoré. Il sera informé dans le plus intime détail de ce qu’il y a dans leurs assiettes. C’est à un véritable inventaire que se livre l’auteur. Un inventaire ? Comme chez Georges Pérec ? Oui, reconnaît Solange Bied-Charreton elle-même :

Palladium, Boris Razon

Ecrit par Victoire NGuyen , le Lundi, 19 Août 2013. , dans Stock, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman, La rentrée littéraire

Palladium, 21 août 2013, 496 pages, 22 € . Ecrivain(s): Boris Razon Edition: Stock

 

Le corps malade


La vie du personnage principal de ce roman, Boris, est ordinaire. Il coule des jours heureux auprès de sa compagne, Caroline. Il est entouré d’amis et de parents aimants. Sur le plan professionnel, il est journaliste et respecté de ses pairs.

Cependant, depuis plusieurs jours, il se sent terrassé par une extrême fatigue et n’a plus goût à la bonne chaire. De plus, il éprouve une extrême douleur au dos. Son entourage ne semble pas faire grand cas. Sa sœur, médecin, ne trouve rien d’anormal. Et pourtant, il va sans dire que Boris sombrera dans quelques jours dans le coma profond.

La fabrique des mots, Erik Orsenna

Ecrit par Victoire NGuyen , le Mercredi, 03 Juillet 2013. , dans Stock, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Récits

La fabrique des mots, mai 2013, 140 pages, 15 € . Ecrivain(s): Erik Orsenna Edition: Stock

 

Une ballade au royaume des mots


« Méfiez-vous ! Les mots ne sont pas ce qu’on croit : de petits animaux doux et dociles, auxquels il n’arrive jamais rien. Les mots aiment l’amour. Mais aussi la bataille. Ils se trouvent ainsi mêlés à toutes sortes d’aventures, sentimentales et dangereuses ».

Ainsi s’ouvre le récit sur la vie des mots, ces petits génies sympathiques mais pouvant semer la zizanie et faire taire pour de bon les puissants ! En effet, la narratrice, Jeanne, devenue adulte, s’est souvenue d’une aventure fort singulière dont elle a participé avec l’ensemble de sa classe : la résistance devant la disparition des mots. Nous sommes sur une île lointaine. Jeanne grandit doucement et va à l’école. Elle côtoie ses amis : le timide Philippe, l’intrépide Rachida et l’intelligente Apolline. Cependant, une terrible nouvelle arrive à l’oreille des enfants, le dictateur, Nécrole, en colère décide de supprimer tous les mots inutiles :

Quand les colombes disparurent, Sofi Oksanen

Ecrit par Victoire NGuyen , le Lundi, 01 Juillet 2013. , dans Stock, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Pays nordiques, Roman

Quand les colombes disparurent, traduit du finnois par Sébastien Cagnoli, Stock, La cosmopolite, mai 2013, 400 pages, 21,50 € . Ecrivain(s): Sofi Oksanen Edition: Stock

 

La roue Estonienne

 

La formulation choisie par Alexandre Soljénitsyne, La Roue Rouge, pour évoquer son œuvre fleuve de 7 tomes concernant l’histoire de la Russie puis de l’URSS, s’adapte parfaitement à ce troisième roman de Sofi Oksanen. Premièrement parce qu’elle a consacré une conférence avec d’autres collègues écrivains et universitaires sur l’œuvre de l’écrivain russe disparu il y a quelques années. Deuxièmement parce que son roman au titre évocateur, Quand les colombes disparurent, relate l’Histoire de l’Estonie et ses rapports conflictuels avec l’Allemagne Nazie puis l’Union Soviétique pendant la Guerre Froide. L’Estonie est prise en étau entre deux idéologies. Bien qu’englobée dans l’Union Soviétique après la Seconde Guerre Mondiale, elle n’a jamais cessé d’entretenir des relations « coupables avec la Finlande et les deux autres voisins du Nord… ».

Les nuits de Vladivostok, Christian Garcin

Ecrit par Patryck Froissart , le Samedi, 08 Juin 2013. , dans Stock, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman

Les nuits de Vladivostok, janvier 2013, 360 pages, 20,50 € . Ecrivain(s): Christian Garcin Edition: Stock

 

Par quel hasard le Français Thomas Rawicz, sorte de rêveur poète aventurier, se retrouve-t-il, sans l’avoir voulu, à Vladivostok, alors qu’il croyait avoir pris un train pour rejoindre son épouse Marie à des milliers de kilomètres de là ?

Sur quel quiproquo les Chinois Zuo Luo et Chen Wanglin, justiciers volontaires, chasseurs de proxénètes, croisent-ils le chemin de Rawicz en une rencontre pour le moins violente ?

Quelle force occulte transforme-t-elle l’antagonisme initial entre les deux Chinois et le Français en un protagonisme qui les amène à ne plus se quitter sur la piste d’un mystérieux criminel nommé Thomas Krawczyk ?

Quel est l’obscur dessein du destinateur qui, de Moscou, fait aboutir le long et fou périple pédestre d’Oleg Svechnikov à Vladivostok, tout droit en les lieux que sillonnent les deux Chinois ?