Identification

Flammarion

Le groupe Flammarion est le quatrième groupe d'édition français et comprend plusieurs maisons d'édition dont celle qui a donné son nom au groupe, fondée en 1876. Le groupe comprend également des entreprises de distributionvente et impression.

Il appartient depuis 2000 au groupeitalien RCS MediaGroup et son PDG est depuis cette date Teresa Cremisi.


Galilée, la tête dans les étoiles, Thierry Delahaye

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Dimanche, 03 Juin 2012. , dans Flammarion, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Jeunesse

Galilée, la tête dans les étoiles, Flammarion jeunesse, mars 2012, 192 p. 5 € . Ecrivain(s): Thierry Delahaye Edition: Flammarion

 

Galilée, la tête dans les étoiles propose une plongée dans la Renaissance, foisonnante et trouble, et une entrée accessible dans les théories d’un des plus grands savants de notre civilisation. Cette courte biographie romancée retiendra l’attention des jeunes amateurs d’histoire comme de sciences, et assurément celles de leurs pédagogues. On en vient presque à regretter la densité du volume tant l’on souhaiterait en apprendre plus sur l’homme comme sur le savant.

Galilée naît à Pise en 1564. Aux effluves des jardins et des cuisines, aux échanges du commerce paternel, au bord de l’Arno ou dans la campagne toscane, s’éveille un esprit observateur, curieux de tout et plein d’esprit pratique. Face au témoignage de ses sens et aux premières esquisses de sa raison, le garçon découvre que bon nombre de préceptes enseignés au monastère apportent des réponses lacunaires, voire contradictoires. Où est Dieu dans ce ciel empli de soleil ou d’étoiles ? Très tôt, c’est son indépendance de pensée qui le caractérise : Galilée aime faire des expériences, mettre en doute la parole de ses maîtres, la confronter comme ses idées, à la logique mathématique. On renonce à le faire prêtre pour le faire entrer en médecine ; mais il choisira son chemin, celui des sciences : astronomie, géométrie…

Et toi t'es qui ? Petite typologie des profils FaceBook, Mat Hild

Ecrit par Valérie Debieux , le Mercredi, 30 Mai 2012. , dans Flammarion, Les Livres, Recensions, Essais, La Une Livres

Et toi t'es qui ? 30 mai 2012. 144 p. 9,95 € . Ecrivain(s): Mat Hild Edition: Flammarion

 

« Facebook », ça sert à quoi ? Est-il encore nécessaire de se poser cette question ? Peu importe. Tout le monde s’y trouve. On suit le mouvement. De toute évidence, que l’on apprécie ou non cette vaste plate-forme communicative, planétaire et révolutionnaire, il n’en demeure pas moins qu’elle est devenue l’un des moyens les plus rapides d’échanges entre les êtres humains, et ce, autant de façon professionnelle que privée.

Les « Geek’s » en sont fanas ! On tapote, à tout-va, sur son « BlackBerry » ou sur son « i-phone », à toute heure de la journée – dans le métro, à sa place de travail, en plein déjeuner ou même sur « le trône » – et on statufie à tirelarigot. Et « Larry Bird » n’a rien à lui envier : je te « tweete » », tu me « tweetes », et l’on se tient par la « barbichette » électronique ! Un vrai phénomène de société ! On peut y rester suspendu du matin au soir, et parfois, du soir au matin…

Les écrivains, de nos jours, intègrent souvent cette nouvelle technologie au fil de leur écriture. Modernité oblige.

D'autres prendront nos places, Pierre Noirclerc

Ecrit par Sophie Adriansen , le Lundi, 28 Mai 2012. , dans Flammarion, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman

D’autres prendront nos places, 2011, 240 pages, 17 € . Ecrivain(s): Pierre Noirclerc Edition: Flammarion

 

C’est avec le manuscrit de ce roman que Pierre Noirclerc, novice en matière d’écriture, a remporté le concours proposé par la plateforme « WeLoveWords ». L’éditeur partenaire du prix attendait « une œuvre qui dynamite les codes de la comédie romantique » ; pour sûr, le contrat a été parfaitement rempli.

Davantage qu’une comédie romantique, l’on est ici en présence de l’itinéraire raté d’un antihéros issu de la génération Y : ses relations sentimentales, familiales, professionnelles semblent éternellement vouées à l’échec – seul l’alcool lui ouvre les bras.

Le roman est découpé en saynètes tristement drôles et ultra lucides, qui dénotent de la part de leur auteur une remarquable capacité à prendre du recul sur des évènements pour lesquels le temps, selon toute vraisemblance, n’a pas déjà pu faire son œuvre, ainsi qu’une aptitude à déceler ce qui fait du quotidien une somme d’aventures – moyen d’indiquer que tout est matière à littérature, pourvu que la forme soit à la hauteur.

Juste avant, Fanny Saintenoy

, le Vendredi, 27 Janvier 2012. , dans Flammarion, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman

Juste avant. Août 2011. 118 p. 12 € . Ecrivain(s): Fanny Saintenoy Edition: Flammarion


Dans une chambre d’hôpital, juste avant que la plus âgée disparaisse, une arrière petite fille et son arrière grand mère se souviennent. L’une et l’autre ont bien des souvenirs en commun, et grâce à l’alternance des chapitres, un dialogue silencieux s’engage.

Juliette, « Granny », attend calmement la mort. Petit à petit, ses sensations s’estompent mais son esprit reste vaillant. Avec lucidité, elle donne son avis sur la solitude et la maison de retraite que sa famille considère comme « le monde de la désespérance ». Elle se rappelle « la féérie folklorique » de l’après guerre lorsqu’elle vivait à Bergerac, elle se souvient de son époux Louis, communiste disparu à la libération, qui se croyait d’abord « marié à l’Humanité plutôt qu’à sa femme », et enfin, elle avoue sa douleur d’avoir survécu à la mort de sa propre fille emportée par un cancer. Pourtant, Juliette, « la vielle pomme » fait un bilan positif de sa vie de presque un siècle. Certes, son vécu lui a valu une haine farouche de la religion et une résistance au malheur, mais il lui a aussi donné de grandes joies, et c’est cela qu’elle veut emporter de l’autre côté.

Le Chapeau de Mitterrand, Antoine Laurain

Ecrit par Alexandre Muller , le Mardi, 10 Janvier 2012. , dans Flammarion, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman

Le Chapeau de Mitterrand, 212 pages, 18 € . Ecrivain(s): Antoine Laurain Edition: Flammarion

Daniel Mercier entra dans une brasserie parisienne, adresse prestigieuse, se vit installer à une table dressée d’une nappe d’un blanc vif, presque bleuté, se fit servir une bouteille de Pouilly-Fuissé et un plateau royal de fruits de mer dont les prix dépassaient sensiblement ce qu’il avait imaginé. Soudain le maître d’hôtel accueillit trois nouveaux clients. L’entrée de ces trois personnages dans la brasserie donna un tournant exceptionnel à la soirée peu ordinaire de Daniel. A la table d’à côté viennent de prendre place, François Mitterrand, Roland Dumas (son ancien ministre des Relations extérieures), et un troisième homme, un dénommé Michel, gros trapu à lunettes et cheveux frisés.


« Je dîne à côté du Président de la République, se dit Daniel à plusieurs reprises afin de pouvoir donner une forme de réalité à ce fait récent, nouveau, irrationnel ».


Daniel finira son repas doucement, le plus doucement du monde, buvant les paroles présidentielles, rêvant d’être le quatrième homme de la table présidentielle. François Mitterrand était si près qu’il aurait suffi qu’il approche sa main pour le toucher.