Identification

Héloïse D'Ormesson

Héloïse Le Fèvre d'Ormesson, née le 10 octobre 1962, est éditrice et a donné son nom à sa maison d'édition.

Elle est la fille de Jean d'Ormesson.

 


Le joli mois de mai, Emilie de Turckheim

Ecrit par Yann Suty , le Samedi, 30 Avril 2011. , dans Héloïse D'Ormesson, Les Livres, Recensions, La Une Livres, Roman

Le Joli mois de mai, 128 pages, 14 € . Ecrivain(s): Emilie de Turckheim Edition: Héloïse D'Ormesson

Emilie de Turckheim est une menteuse. Son quatrième roman commence par une phrase que l’on ne peut évidemment pas croire : « Vous allez voir, je sais pas raconter les histoires ». Franchement, qui voudrait continuer plus loin une histoire mal racontée ? D’emblée, on sait qu’Emilie de Turckheim va s’amuser avec le lecteur. Elle lui propose un jeu, alors, jouons !
Le livre s’intitule Le Joli mois de mai. Faut-il également le croire ? Pas davantage. Car le roman s’ouvre et ce mois de mai ressemble à un mois de novembre avec toute sa gadoue. « On se croirait à l’automne ». Non seulement le temps n’est pas de la partie, mais surtout des « Parisiens » débarquent dans la vaste propriété avec chambre d’hôtes alors que d’habitude, ils ne viennent qu’à l’automne, le véritable, pour s’adonner aux plaisirs de la chasse.
Ces « Parisiens » en question sont : un inspecteur à la retraite, un couple que l’avarice rend fous, un militaire très discret et un tenancier de bordel homosexuel. Ils viennent parce que le propriétaire des lieux, Monsieur Louis, est décédé un mois plus tôt. Il a reçu une balle dans la gorge. « Il a un trou de fusil à travers lui ».