Identification

Magnard

 

Maison d'édition appartenant à Albin Michel. Spécialisée dans les livres scolaires, parascolaires et de jeunesse

 

Les émotions de Moune, Cécile Alix, Claire Frossard (par Myriam Bendhif-Syllas)

Ecrit par Myriam Bendhif-Syllas , le Mardi, 30 Avril 2019. , dans Magnard, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Jeunesse

Les émotions de Moune, Magnard Jeunesse, mars 2019, 30 pages, 9,90 € . Ecrivain(s): Cécile Alix, Claire Frossard Edition: Magnard

 

 

Moune est une petite fille à la bouille ronde et aux cheveux roux bouclés. Comme tous les enfants, elle est amenée à vivre de nombreuses expériences qui provoquent en elle des émotions. Or, pour un tout-petit, l’émotion n’a pas de degrés, elle est. Pleine et entière, le submergeant parfois. La collection consacrée à Moune et à son copain Timéo, propose de parler de deux émotions contraires à travers deux histoires et de faire partager à l’enfant lecteur ses propres expériences, de mettre des mots sur des émotions et des situations qui l’auront marqué. La conception des albums s’accompagne d’une page consacrée à chacune des émotions abordées, précédant l’histoire, puis d’une double page dédiée à un jeu visant à accompagner ou à faire passer l’émotion éprouvée. Ces compléments sont l’œuvre de la psychopédagogue Florence Millot, spécialisée en communication bienveillante en famille et en gestion des émotions.

Lettre d’une inconnue, Stefan Zweig

Ecrit par Emmanuelle Caminade , le Jeudi, 18 Septembre 2014. , dans Magnard, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Langue allemande, Nouvelles

Lettre d’une inconnue, nouvelle traduction française de Sylvie Howlett, juin 2014, 96 p. 5,20 € . Ecrivain(s): Stefan Zweig Edition: Magnard

 

Lettre d’une inconnue, nouvelle de Stefan Zweig publiée en 1922 (1927 dans sa version française), est sans doute l’une des plus connues en France où elle fut immortalisée au cinéma par Max Ophüls en 1948. C’est aussi, sur le plan purement littéraire, une excellente illustration du génie de cet écrivain autrichien, résidant tant dans son talent, nourri de psychanalyse freudienne, à décrire la psychologie de ses personnages que dans sa maîtrise de la composition. Deux qualités qui se reflètent dans un style au vocabulaire certes simple mais jouant en profondeur sur les réseaux sémantiques et, avec une grande musicalité, sur les rythmes.

Sylvie Howlett nous en propose une nouvelle traduction venant moderniser celle de l’édition française initiale de Alzir Hella et Olivier Bournac reprise par bien des éditions par la suite (1), tout en s’avérant plus fidèle à l’auteur. Et, comme de coutume dans cette collection destinée aux scolaires, elle l’accompagne d’une présentation et d’un « après texte » proposant des pistes d’analyse pour en approfondir la compréhension, ainsi que d’un « groupement de textes » divers en enrichissant l’approche grâce à de pertinents rapprochements.