Identification

Gros Textes

 

Les éditions GROS TEXTES mettent à votre disposition un catalogue riche et varié d'oeuvres littéraires, de poésie....

 

Ouvrez le gaz 30 minutes avant de craquer l’allumette, Éric Dejaeger

Ecrit par Cathy Garcia , le Mardi, 15 Avril 2014. , dans Gros Textes, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Poésie

Ouvrez le gaz 30 minutes avant de craquer l’allumette, photos & illustrations Pierre Soletti, précédé d’aimables considérations générales de Jean L’Anselme, tirage limité et numéroté, janvier 2014, 48 p. 13 € . Ecrivain(s): Éric Dejaeger Edition: Gros Textes

 

 

Quelle classe ! C’est un véritable livre d’artiste là, qui donne la part belle (pleine page, papier glissant sous les doigts) aux illustrations, dont une bonne partie sont des photos – prises pour beaucoup dans et depuis un appart d’un Xème étage d’un quelque part qui ressemble à beaucoup d’autres en zone urbaine.

Le genre d’illustrations qui convient parfaitement au titre du livre et qui annonce à la fois la couleur : noir, blanc et un rouge bien vif et l’odeur… Ici les poèmes viennent se coller à l’image, parfois comme des post-it ou s’insérant dans les lignes du décor, s’excusant presque d’être là.

J’emmerde…, Marlène Tissot

Ecrit par Cathy Garcia , le Mercredi, 09 Avril 2014. , dans Gros Textes, Les Livres, Critiques, La Une Livres, Poésie

J’emmerde…, préface de Fabrice Marzuolo, mars 2014, 90 pages, 6 € . Ecrivain(s): Marlène Tissot Edition: Gros Textes

 

 

J’emmerde… Déjà le titre a quelque chose de jouissif en soi, une petite revanche à lui tout seul, mais Marlène Tissot rajouterait certainement : j’emmerde la revanche et elle aurait bien raison. Ce recueil s’il vous tombe entre les mains, attention il colle et si vous l’ouvrez, juste histoire d’y jeter un œil, en attendant d’avoir le temps de le lire, vous saurez que déjà vous emmerdez « le temps de… ». Ce sera de suite et maintenant, et vous ne le lâcherez pas tant que vous ne serez pas arrivés au bout, à la fin, avec ce magistral « j’emmerde les fins de moi difficiles »…

De ce recueil, on serait tenté de citer chacune des déclarations d’emmerde, chacune percutant le lecteur en trois phrases et un seul round. Aucune ne parait inutile, surfaite, et chaque lectrice-lecteur y trouvera forcément résonnance avec son ressenti propre, voire avec le sale…