Identification

Wake, Lisa McMann

Ecrit par Laetitia Steinbach 14.11.12 dans La Une Livres, Les Livres, Recensions, Jeunesse, La Martinière Jeunesse

Wake, septembre 2012, 224 pages, 13,90 €

Ecrivain(s): Lisa McMann Edition: La Martinière Jeunesse

Wake, Lisa McMann

 

Janie Hannagan a dix-sept ans, et elle a sommeil. Depuis qu’elle a cinq ans, elle a peur de s’endormir, non parce qu’elle souffre d’insomnies récurrentes ou craint le noir, mais par peur des cauchemars et des rêves des autres. Car Janie est une capteuse, une personne dotée d’un don particulier, celui de pénétrer dans les songes de ses voisins immédiats et de les influer. Témoin de leurs terreurs absolues, de leurs secrets inavoués, de leurs désirs les plus troubles, Janie se débat, engluée dans une histoire qu’elle rejette.

Parce qu’être une capteuse est loin d’être facile, d’autant plus si les soucis d’une vie difficile vous rongent de l’intérieur. Avec un père inexistant, une mère alcoolique, des habits de récupération, des aides sociales trop rares, des surgelés dans le frigo et aucune amie, il est suffisamment difficile pour la jeune fille de s’intégrer dans le huppé lycée de Fieldridge. Alors de surcroît, avoir à gérer des évanouissements, des cécités fulgurantes et des spasmes ressemblants à des attaques cérébrales à chaque fois qu’elle est happée par le songe d’un dormeur voisin, bonjour l’insouciance ! Janie évite donc tout contact avec les gens de peur d’être l’observatrice impuissante de certains cauchemars : pas de soirées pyjama, pas de voyages scolaires et surtout pas d’hospitalisation.

Jusqu’au jour où Janie rencontre Cabel Strumheller, un garçon aux rêves terrifiants et malsains, mais qui étrangement semble la comprendre et l’accepter même dans ses rêves, l’attirant dans une inquiétante enquête de police au cœur d’un vaste trafic de stupéfiants.

Wake est le premier ouvrage de Lise McMann traduit en français, c’est aussi le premier tome d’une trilogie qui retrace le sombre destin du couple d’enquêteurs Janie/Cabel. Cette trilogie est destinée à être adaptée sous forme de série télévisée et de ce fait, malheureusement, l’écriture revêt la forme d’un script assez tortueux. Débutant par une succession de projections dans les rêves d’autrui, sans autre but de nous permettre de comprendre le « don » de Janie, l’auteur nous égare dans les recoins des nuits de personnages disparaissant aussitôt qu’évoqués. Seul l’emploi d’une typographie différente permet au lecteur de se retrouver dans le labyrinthe nébuleux de ce trop long incipit. De plus, avoir délibérément conféré à Janie le statut non seulement d’héroïne de genre fantastique mais aussi celui d’exclue pauvre mais digne (elle travaille jour et nuit dans une maison de retraite pour arriver à économiser son premier trimestre d’université et cumule les stéréotypes de l’enfance misérable), semble assez improbable au regard de toutes les péripéties qui lui arrivent. D’autant que les actions s’enchaînent à un rythme bien trop rapide pour que le scénario d’ensemble tienne la route et évite les invraisemblances ou la superficialité.

Bien que l’ouvrage soit rédigé au présent, on peine à rentrer dans l’histoire et à éprouver la moindre empathie avec ces personnages rocambolesques, mais sans fantaisie. Dommage, car la trame de l’histoire aurait pu être intéressante, à défaut d’originale. Mais à force de vouloir se singulariser, Lisa McMann ne réussit qu’à éloigner le lecteur de son but : nous entraîner dans une curieuse et onirique histoire d’amour et de déchirement à la Bella Swan et Edward Cullen (Twilight, S. Meyer).

Un livre clairement dédié aux adolescentes, tant la lecture en est rapide et vogue sur des thèmes vendeurs (mystères, noirceur et amour…).

A partir de 14 ans.

 

Laetitia Steinbach


  • Vu : 1748

Réseaux Sociaux

A propos de l'écrivain

Lisa McMann

 

Lisa McMann est l’auteur de nombreux ouvrages de genre polar fantastique, uniquement parus aux Etats-Unis (Fade et Gone formant la suite de la trilogie ; The Unwanted et Cryer’s Cross étant ses ouvrages les plus lus). Précédemment libraire dans le Michigan, elle se consacre depuis 2008 à l’écriture pour les adolescents.

 

A propos du rédacteur

Laetitia Steinbach

Tous les articles de Laetitia Steinbach


Rédactrice

 

Laetitia Steinbach est professeur de lettres modernes dans le secondaire. Elle s’intéresse particulièrement aux albums et romans graphiques et à la littérature de jeunesse contemporaine. Elle travaille actuellement à la rédaction d’une thèse portant sur l’homosexualité dans le roman pour adolescents et l’édition jeunesse.