Identification

Articles taggés avec: Hans Limon

Virginie Despentes, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Lundi, 20 Novembre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

ô tu m’as bien baisée ! putain de société !

tu m’as trahie pour une seule identité !

sur les murs digitaux de ta pornographie

j’entame tes humeurs avec mes atrophies !

 

on m’a chopée ! on m’a violée ! on m’a vidée !

King Kong sur le papier boit le suc des idées !

mais qu’importe si je t’encule ou tu m’encules !

ma chatte est chiffonnée comme du papier bulle !

Frédéric Chopin, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Mardi, 07 Novembre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

tu tends l’oreille aux soubresauts de l’infini

puis répands sur l’ivoire un souffle d’harmonie

gonflant d’azur zébré l’aube des barcarolles

ballottant les amours, épaule contre épaule

 

de George sanctifiée aux deux lacs de Constance

tu puises chez la Femme un peu de cette chance

aux génies favorable, et tes gracieux nocturnes

achèvent d’arrondir les anneaux de Saturne

Charles, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Jeudi, 05 Octobre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Oh ! tu l’as bien cherché ! Hashischindécrottable !

soulard amidonné ! poète pitoyable !

te voilà pour de bon la gueule dans la fosse !

et ton Salut Public flotte au gré des carrosses

oh ! tu l’as bien voulu ! suceur de vents fanés !

rimeur à corps perdu ! maudit dandy damné !

tes fleurs ont la couleur d’une satanée messe

et ta Jeanne alitée n’est qu’une pute à tresses !

Victor Hugo, par Hans Limon

Ecrit par Hans Limon , le Jeudi, 28 Septembre 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

tu es l’homme aux cent cœurs, le chœur de mes syndromes

le génie pourfendeur, le chevalier bonhomme !

que ne suis-je ton fils, ô colosse frondeur

pour enjamber d’un pas ce monde et ses froideurs !

 

ton Gwyplaine allongé sur le Chaos vaincu

ton Gilliatt submergé de perte convaincue

tes sempiternels gueux des carrefours typiques

Thénardier criminel, Josiane diabolique

Charles Baudelaire 31 août 1867 - 31 août 2017 (La Cause Littéraire. Hans Limon)

Ecrit par Hans Limon, La Rédaction , le Jeudi, 31 Août 2017. , dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

 

Aujourd’hui, 31 août 2017, nous célébrons les 150 ans de la mort de Baudelaire, phare éternel de la poésie française. Hommage à Paris et à son poète de toujours.


Paris

il me semble à présent que la belle Paris

gît sous un édredon, privée

de son mari

le métropolitain glissait vers les abîmes

les pensers souterrains ruminaient leurs victimes

les pas perdus tonnant sur les lugubres dalles

répandaient par à-coups leurs douleurs capitales