Identification

Articles taggés avec: Alain Marc

États du Monde, Onuma Nemon

Ecrit par Alain Marc , le Lundi, 23 Janvier 2017. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Récits

États du Monde, Mettray Editions, août 2016, 836 pages, 29 € . Ecrivain(s): Onuma Nemon

 

Plus de 830 pages dans un format plutôt grand et inhabituel (16,7x26 cm), États du Monde d’Onuma Nemon se présente d’emblée comme un livre fleuve.

Onuma Nemon a publié auparavant cinq autres livres, tous aussi déroutants les uns que les autres : récits accompagnés de photos et dessins (OGR, Tristram), avec également un CD (Quartiers de ON !, Verticales, 1150 pages) ou livre de textes et d’eaux fortes (Crampes, URDLA, tiré à 30 exemplaires vendus 1000 €). « Les autres volumes des États du Monde et l’ensemble de la Cosmologie seront désormais disponibles sous forme d’édition numérique sur le site créé par Mettray depuis une dizaine d’années » signale la quatrième de couverture. Le net, comme pour marquer encore plus l’énormité du projet. Le net : comme si l’entreprise était devenue trop grande pour l’édition classique papier…

Qui est Onuma Nemon ? On le dit né en 1948, d’origine Andalouse et cubaine, ayant reçu une formation de plasticien et s’étant spécialisé dans la gravure et le dessin.

Sade et ses femmes, Correspondance et journal, Marie-Paule Farina (2ème critique)

Ecrit par Alain Marc , le Lundi, 19 Septembre 2016. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Anthologie, Essais, Editions François Bourin

Sade et ses femmes, Correspondance et journal, juin 2016, 298 pages, 24 € . Ecrivain(s): Marie-Paule Farina Edition: Editions François Bourin

Il y a toujours une différence entre l’homme et ses écrits, et cette différence est parfois énorme. C’est ce que dit à nouveau clairement la réunion, sous le titre de Sade et ses femmes, Correspondance et journal, de Marie-Paule Farina où on trouve aussi bien les lettres de Sade à ses relations féminines que les réponses que lui adressèrent ces dernières.

Avec Marie-Paule Farina lorsque l’on quitte les écrits « canoniques » et littéraires du marquis de Sade pour entrer dans sa correspondance et son journal – enfin pour le peu qui nous en reste –, on entre vraiment dans un autre monde, celui de l’intime, découvrant l’homme qui est derrière ses écrits, l’homme véritable qui se cache derrière l’écrivain toujours hautement scandaleux.

Nombre de publications, aussi bien de la correspondance de Sade que de son journal ont déjà été effectuées. Citons notamment pour les éditions les plus récentes les Lettres inédites et documents rassemblés par Jean-Louis Debauve en 1991 (Ramsay/Pauvert), les 50 lettres du marquis de Sade à sa femme présentées par Cécile Guibert en 2009 (livre d’art Flammarion). Mais c’est peut-être la Correspondance du marquis de Sade et de ses proches (Slatkine, 1991) qui se rapproche le plus du présent ouvrage.

Un Prince, Emmanuel Godo

Ecrit par Alain Marc , le Samedi, 02 Avril 2016. , dans La Une Livres, Les Livres, Critiques, Récits

Un prince, récit, préface de Jean-Pierre Lemaire, coll. « Littérature ouverte », éd. Desclée de Brouwer, septembre 2012. . Ecrivain(s): Emmanuel Godo

 

Un prince utilise le ton de la conversation, intérieure, de ce babil qui, si on ne l’interrompt, ne s’arrête jamais. Ton de la sérénité, parfois ponctuée d’une certaine tracasserie douce qu’amènent à tous les turpitudes du quotidien. Ponctué de la simple virgule le léger arrêt que cause la reprise immédiate d’une autre phrase, qui à son tour s’étale sur plusieurs pages on ne sait combien d’ailleurs. Ce ton est bien celui de la conversation – si chère à l’auteur –, intérieure. Le ressassement serein, même si parfois ce dernier l’est un peu moins… C’est une plongée dans la vie profonde, qui n’est pas forcément lourde, la vie profonde de son intérieur, si tant est que l’on puisse l’atteindre.