Identification

Seuil

Les Éditions du Seuil sont une maison d'édition française créée en 1935.

Maison très respectée dans le milieu de l'édition, entretient de bons rapports avec ses auteurs. Elle a notamment publié les œuvres de Jacques LacanRoland BarthesPhilippe Sollers (première période) ou plus tard Edgar MorinMaurice Genevoix ou Pierre Bourdieu.

Vice caché, Thomas Pynchon

Ecrit par Yann Suty , le Vendredi, 12 Août 2011. , dans Seuil, Les Livres, Recensions, USA, Roman

Vice caché. Traduction de l'anglais (USA) Nicolas Richard. Septembre 2010. 350 p. 22,50 € . Ecrivain(s): Thomas Pynchon Edition: Seuil


Combien de critiques de livres de Thomas Pynchon parlent de la même chose ? Où il est question d’un auteur qui refuse de se montrer aux médias. Un homme dont on ne connaît de lui qu’une photo, à vingt ans. Pourquoi ce passage obligé ? D’ailleurs, qu’est-ce que ça peut faire ce que fait l’écrivain fait de sa vie ? Quel est l’intérêt ? Ce qui importe, c’est ce qu’il écrit. Est-ce que c’est bon ? Est-ce qu’on aime ? Est-ce que ça peut changer notre vie ?

C’est sans doute qu’il est beaucoup plus facile de gloser sur le personnage que sur une œuvre qui exige une concentration extrême à chaque page. Les personnages abondent, l’intrigue se démultiplie en sous-intrigues, en digressions, et fourmille de détails d’une érudition à faire pâlir un encyclopédiste. Souvent, on se perd. Parfois, c’est amusant, d’autres fois exaspérant et on a l’impression que Pynchon est beaucoup trop intelligent pour nous.

Son dernier opus est sans doute le livre idéal pour aborder son univers. Vice caché, c’est un peu Thomas Pynchon pour les nuls. On n’ira pas jusqu’à dire qu’il est idéal pour la plage, mais il est beaucoup plus linéaire que ses précédents ouvrages.

En censurant un roman d'amour iranien, Shahriar Mandanipour

Ecrit par Laetitia Nanquette , le Dimanche, 06 Mars 2011. , dans Seuil, Les Livres, Recensions

En censurant un roman d'amour iranien. Traduit de l’anglais par Georges-Michel Sarotte, 2011, Seuil. 403 p. 21 € . Ecrivain(s): Shahriar Mandanipour Edition: Seuil

Shahriar Mandanipour est né en 1957 à Shiraz, et vit depuis 2006 aux Etats-Unis, où il enseigne à Harvard. Il a étudié les sciences politiques à l’université de Téhéran et gagné de nombreux prix littéraires avant que ses livres ne soient interdits en Iran dans les années 1990. Il est à la fois essayiste, nouvelliste et romancier.

En censurant un roman d’amour iranien raconte le processus d’écriture d’un auteur iranien qui tente de composer une histoire d’amour entre deux jeunes gens aujourd’hui à Téhéran et se trouve confronté à la censure du ministère de la Culture, à la fois à travers le personnage du censeur, et du fait de sa propre autocensure. Outre l’histoire d’amour entre Sara, étudiante en littérature à l’université de Téhéran, et Dara, ancien activiste politique qui gagne sa vie en tant que peintre en bâtiment, le narrateur nous dévoile par la mise en abyme du roman ses stratégies d’écriture, ses façons de déjouer la censure pour effacer toute trace d’allusion politique ou érotique, mais surtout le poids de celle-ci et les orientations parfois incongrues que doit prendre son histoire d’amour pour obtenir la permission d’être publiée.