Identification

Rohmer en poèmes (8) Nadja à Paris

Ecrit par Matthieu Gosztola 27.03.15 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique, Côté écrans

Rohmer en poèmes (8)  Nadja à Paris

 

 

 

Courir, en marinière.

La coupe garçonne de Jean Seberg

Dans A bout de souffle.

 

Une ligne de métro

me conduit

en cinq minutes

au quartier latin.

Je prépare

une thèse

sur Proust.

Toutes les choses

dont j’ai besoin

dans mon travail

ou mes loisirs

se trouvent

à ma portée.

Elle dit qu’elle aime s’asseoir à une terrasse de café.

Elle dit : « Puis je vais m’asseoir à une terrasse de café ».

 

Je n’ai aucun but précis.

Je m’assois comme ça.

Je n’attends personne.

J’ai simplement envie

d’être là.

Je ne lis pas.

Je regarde.

Je regarde la rue.

La manière

dont marchent

les gens.

La manière

dont ils

regardent.

Je vais droit

à ce qui me plaît.

J’abandonne

le reste aux autres.

Matthieu Gosztola

 

Nadja à Paris (1964)

Réalisation : Éric Rohmer, assisté de Pierre-Richard Bré.

Texte : Nadja Tesich.

Image : Nestor Almendros.

Scripte : Patricia Fourrescarles.

Son : Bernard Ortion.

Montage : Jacqueline Raynal.

Production : Barbet Schrœder (Les Films du Losange).

Interprétation : Nadja Tesich (elle-même).

Durée : 13 mn.

Format : 16 mm, noir et blanc, 1,33.

  • Vu : 1371

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com