Identification

Rohmer en poèmes (21) Catherine de Heilbronn

Ecrit par Matthieu Gosztola 03.09.15 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Rohmer en poèmes (21)  Catherine de Heilbronn

 

 

 

La laine de ta couverture était rouge. Et ta tête reposait sur un oreiller blanc.

 

Qu’ai-je pu,

-------un jour,

tu le sais,

-------à l’âme,

ou au corps,

-------t’avoir fait ?

-------

Donc ?

 

-------Ici,

ou là.

 

-------Quand

?

 

-------Jadis,

ou

-------naguère !

 

Ta tête reposait sur un oreiller blanc. Et la laine de ta couverture était rouge.


Matthieu Gosztola

 

Catherine de Heilbronn (1979)

Réalisation, mise en scène au Théâtre des Amandiers de Nanterre au Festival d’automne 1979 : Éric Rohmer, assisté de Nicole Larrieu.

Traduction : Éric Rohmer, d’après la pièce de Heinrich von Kleist.

Conseiller technique : Yvon Gérault.

Image : Francis Junek, assisté de Jacques Baujard, Guy Peyrat, Gerard Raddaz et Gerard van Verbaeke.

Image TV : Paul Guillermet.

Électricité, machinerie : Robert Couplet et Bernard Jouve.

Décors : Yannis Kokkos.

Costumes : Yannis Kokkos et Nicole Géraud.

Coiffure : Janick Roda.

Maquillage : Dominique Germain.

Scripte : Ariane Adriani.

Son : René Bonnet.

Montage : Thérèse Sonntag.

Musique : Amy Flammer (d’après Beethoven).

Production : Jacques Brua (Antenne 2), Les Films du Losange, la Maison de la Culture de Nanterre.

Interprétation : Pascale Ogier (Catherine de Heilbronn), Pascal Greggory (FrédéricWetter de Strahl), Jean-Marc Bory (Théobald Friedeborn), Arielle Dombasle (Cunégonde de Thurneck), Françoise Quéré [Rosette] (Rosalie, Isaac, l’ange), Vanina Michel (la comtesse Héléna), Marie Rivière (Brigitte), Jean Boissery (le rhingrave von Stein, Georges von Waldstätten, un juge), Daniel Tarrare (l’empereur Gottschalk), Gérard Falconetti (le burgrave Wenzel von Nachtheim, Eginhard von der Wart, un juge), Philippe Varache (le chevalier Flammberg, Frédéric von Herrnstadt, un juge).

Date de diffusion : 6 août 1980.

Durée : 138 mn.

Format : couleur.

  • Vu : 1401

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Matthieu Gosztola

Lire tous les textes et articles de Matthieu Gosztola

 

Rédacteur

Membre du comité de rédaction

 

Docteur en littérature française, Matthieu Gosztola a obtenu en 2007 le Prix des découvreurs. Une vingtaine d’ouvrages parus, parmi lesquels Débris de tuer, Rwanda, 1994 (Atelier de l’agneau), Recueil des caresses échangées entre Camille Claudel et Auguste Rodin (Éditions de l’Atlantique), Matière à respirer (Création et Recherche). Ces ouvrages sont des recueils de poèmes, des ensembles d’aphorismes, des proses, des essais. Par ailleurs, il a publié des articles et critiques dans les revues et sites Internet suivants : Acta fabula, CCP (Cahier Critique de Poésie), Europe, Histoires Littéraires, L’Étoile-Absinthe, La Cause littéraire, La Licorne, La Main millénaire, La Vie littéraire, Les Nouveaux Cahiers de la Comédie-Française, Poezibao, Recours au poème, remue.net, Terre à Ciel, Tutti magazine.

Pianiste de formation, photographe de l’infime, universitaire, spécialiste de la fin-de-siècle, il participe à des colloques internationaux et donne des lectures de poèmes en France et à l’étranger.

Site Internet : http://www.matthieugosztola.com