Identification

Revue Le Grognard N°19 : autour du sentiment océanique

Ecrit par Olivier Verdun 08.02.12 dans La Une Livres, Recensions, Les Livres, Revues

N° 19 (septembre 2011) de la Revue Le Grognard, 86 p.

Revue Le Grognard N°19 : autour du sentiment océanique

Numéro 19 (septembre 2011) de la Revue trimestrielle Le Grognard, Littérature, Idées, Philosophie, Critique et Débats, coordonné par C. Arnoult et Goulven Le Brech, 86 pages, ISBN 978-2-84712-307-4


La dernière livraison du Grognard, dont la facture n’est pas sans rappeler les revues mythiques et anarchistes du 19ème siècle (La PlumeLa Revue Blanche, Le Mercure de France, L’En dehors, L’Unique, L’Ordre Naturel, La Mêlée), nous propose une plongée dans le sentiment océanique que Romain Rolland définit comme « le fait simple et direct de la sensation de l’éternel ». Intuition plutôt que sentiment, en ce que l’expérience océanique présente la double caractéristique d’être à la fois subjective et objective : vécue de l’intérieur par l’individu, elle s’impose à sa conscience comme un événement objectif, pour ne pas dire transcendant.

De Tchounang-tseu à John Cowper Powys, en passant par Jean Grenier, Henri Michaux, Jean Levi (spécialiste de la pensée chinoise), Geneviève Bianquis (co-fondatrice de la revue Études germaniques), l’approche du sentiment océanique, qui ne prétend nullement à l’exhaustivité, se veut à la fois poétique, littéraire et philosophique.

On s’attardera volontiers sur les Tessons matérialistes de C. Arnoult, qui dessinent, sous forme d’aphorismes, des lignes de fractures dans la matérialité du corps d’où le sentiment océanique affleure comme d’un puisard apparemment tari. Car le matérialisme confine souvent, sur son versant le plus solaire, à la « mystique sauvage », si bien mise au jour par Michel Hulin, où l’individu s’abandonne à un état de conscience en deçà des catégories morales et ne ressent plus que la joie pure et simple d’exister.

On ne manquera surtout pas l’extrait d’Apologie des sens de John Cowper Powys qui nous convie à l’extase sensuelle, à cet en deçà du moi, comparable à un « petit cristal dur », où l’on atteint la « conscience la plus nue, la plus dépouillée du moi et du non-moi ».

L’article de Jean Levi sur Tchouand-tseu permettra au lecteur de se familiariser avec les préceptes du taoïsme : oublier le milieu, s’oublier soi-même et ne plus voir son moi agissant, « faire en sorte que le dehors n’interfère pas avec le dedans », se dissoudre dans les éléments afin de parvenir à la plénitude du vide.

De page en page, le sentiment océanique essaime dans la tête du lecteur en nappes de pétrole concentriques. Il ne faut surtout pas, dans l’ivresse extatique, s’arrêter en chemin : en obliquant « du côté des livres », on découvrira, entre autres merveilles, Les archives du littoral, recueil de poèmes du passeur d’ombres écossais Kenneth White, publié au Mercure de France, ainsi que, du même auteur, un ensemble de récits, La carte de Guido, chez Albin Michel.

Fondée en 2007, coéditée par les éditions du Petit Pavé, la revue Le Grognard a publié quelque cent soixante-dix auteurs et illustrateurs. L’idée originelle était de proposer une revue inactuelle, au sens nietzschéen du terme, loin des modes, des avant-gardes, des esprits de chapelle, en présentant, chaque trimestre, aussi bien des textes contemporains que des trésors oubliés. En 2012, Le Grognard envisage de publier, en sus de la revue, des romans, des nouvelles et des essais, toujours dans la même veine éditoriale.


Olivier Verdun


  • Vu : 3020

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Olivier Verdun

Tous les articles d'Olivier Verdun

 

Rédacteur


Olivier Verdun est professeur de philosophie en Bretagne, après avoir longtemps vécu et enseigné à l'étranger. Il a publié deux recueils de poésie : Fragments de rêves / Débris d'azur (Edilivre, 2008) et Au gré des regs contondants, préfacé par Gérard Bocholier (Editions de l'Atlantique, 2010). Il est l'auteur d'articles philosophiques et de textes littéraires dans diverses revues, en France, en Belgique et au Québec. Plusieurs ouvrages sont en préparation croisant la poésie, la philosophie et la fiction.