Identification

Nomade de la vacuité - Choix de textes V et VI

Ecrit par Stéphanie Blanchot 22.11.13 dans La Une CED, Ecriture, Création poétique

Nomade de la vacuité - Choix de textes V et VI

 

- V -

 

Il est des corps en berne, comme en sommeil,

recroquevillés sur un rien rassurant,

en un néant, d’où même le chaos est

banni, mais qui, lancinant,

alentour attend, attend la faille

pour, s’immisçant, empeser

ces silhouettes à l’évanescence

spectrale et déchaîner lentement

le souffle viscéral du corps mouvant

à l’impeccable verticalité.

 

- VI -

 

Défuntes amours démentes,

d’aimante à défaut d’être

aimable ou amante.

Il faudrait crever cette bulle

pleine de rien, où j’erre,

passante, indéfiniment.

Passante, forcément, puisqu’un

jour trépasser il faudra.

Il n’est pourtant de mystère

plus limpide que cette passante,

qui voudrait qu’on la retienne,

quitte à la plaquer, d’une douce

violence, contre un mur,

et lui donner alors une raison

d’être, d’être plus encore

une femme, cette passante

à prendre par la main,

à retenir, à retenir plus d’un

jour, voire même, jusqu’à

trépas

 

Stéphanie Blanchot


  • Vu : 1348

Réseaux Sociaux

A propos du rédacteur

Stéphanie Blanchot

 

Stéphanie Blanchot est née le 30 avril 1973 à Migennes (Yonne), poursuivra ses études à Paris à partir de la terminale, puis hypokhâgne avant de s'orienter et de se spécialiser en allemand (maîtrise et DEA consacrés à l'étude du corps dans le théâtre de Heiner Müller).

Passionnée de littérature, d'art et de danse (classique et contemporaine), termine actuellement un cursus en Education Thérapeutique. Vit à Paris.